Le Centre de services à l’emploi de Prescott-Russell (CESPR) et la ministre des soins de longue durée, Mme Merrillee Fullerton, ont dévoilé un programme de formation des préposés aux soins de soutien personnel de 617 000 $. 
Sur la photo, de gauche à droite : Lionel Renaud. président du C.A. du CSEPR; Lucie Titley, représentante de la ville de Hawkesbury; Jean Dubois, CSEPR; Pierre Leroux, président du conseil des CUPR; Denis Riopel, maire du canton de Champlain; ministre Merrillee Fullerton; Caroline Arcand, CSEPR; François St-Amour, maire de La Nation; Robert Kirby, maire de Hawkesbury-Est; Guy Desjardins, maire de Clarence-Rockland
Le Centre de services à l’emploi de Prescott-Russell (CESPR) et la ministre des soins de longue durée, Mme Merrillee Fullerton, ont dévoilé un programme de formation des préposés aux soins de soutien personnel de 617 000 $. Sur la photo, de gauche à droite : Lionel Renaud. président du C.A. du CSEPR; Lucie Titley, représentante de la ville de Hawkesbury; Jean Dubois, CSEPR; Pierre Leroux, président du conseil des CUPR; Denis Riopel, maire du canton de Champlain; ministre Merrillee Fullerton; Caroline Arcand, CSEPR; François St-Amour, maire de La Nation; Robert Kirby, maire de Hawkesbury-Est; Guy Desjardins, maire de Clarence-Rockland

Nouvelle formation pour les préposés en soins de santé personnel

Le Centre de services à l’emploi de Prescott-Russell a fait l’annonce aujourd’hui d’un nouveau programme de formation subventionné pour les préposés en soins de soutien personnel (PSSP).

« Nous avons bien entendu votre appel lié au besoin criant de PSSP!, a affirmé la ministre des soins de longue durée, Merrille Fullerton. Ils sont le pilier de notre système de soins de longue durée ». La ministre et députée de Kanata-Carleton était dans les bureaux du Centre de services à l’emploi de Prescott-Russell (CSEPR) pour dévoiler un programme de formation des PSSP dans la région.

Le programme, qui est pour l’instant un projet-pilote, s’accompagne d’une enveloppe de 617 000 $ destinée à payer les frais de formation de 30 préposés. La ministre, qui a été médecin de famille pendant près de 30 ans, et qui a elle-même dû trouver du soutien de longue durée pour sa mère, a rappelé que « seule la moitié des gens qui entreprennent une formation en soins de soutien personnel la terminent, et seul le quart de tous les inscrits persistent dans cette profession ».

Relatant sa propre expérience, la ministre des soins de longue durée, Merrillee Fullerton, a louangé les préposés de soins de soutien personnel.

Formation ciblée et complète

La formation est donnée par le Centre d’éducation et de formation de l’Est ontarien (CEFEO), à Hawkesbury. Le programme s’échelonne sur 32 semaines et totalise plus de 700 heures de cours, incluant en soins à domicile et en établissement de soins de longue durée. Il comporte aussi un volet de compétences non techniques, comme le leadeurship et la gestion émotionnelle. Le CEFEO est aussi doté d’un laboratoire de formation, qui recrée fidèlement l’environnement de travail des PSSP, avec lits, appareils de levage et de monitoring, etc.

Caroline Arcand, directrice générale du CSEPR, a tenu à remercier Richard Leblanc, coordonnateur du Syndicat des Métallos pour l’est de l’Ontario, « Merci d’avoir levé le drapeau et eu le courage de porter cet enjeu à notre attention ».

Lionel Renaud, président du conseil d’administration du CSEPR, a remercié la ministre, en ajoutant, visiblement très ému qu’il amenait sa mère dans une résidence de Hawkesbury tout de suite après la conférence de presse.

Est ontarien

La saison annuelle de pêche gratuite pour les familles de l'Ontario est prolongée jusqu'au 19 juillet. La  Conservation de la Nation-sud (CNS) en profite donc pour encourager les résidents de la région à aller pêcher le long de la rivière Nation et ses affluents.
Gouvernement fédéral

Le gouvernement fédéral prévoit un déficit historique de 343,2 milliards de dollars pour l’exercice financier 2020-2021. Il s’agit du déficit budgétaire le plus important, relativement au PIB, depuis la Seconde Guerre mondiale.
Débat en français du PCC

Il est souvent difficile de déterminer qui a gagné lors des débats entre candidats d’un parti ou aux élections. Dans le cas du débat en français des candidats à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC) qui a eu lieu le soir du 17 juin, le gagnant n’était surement pas le français.