Le maire de Clarence-Rockland,  Guy Desjardins
Le maire de Clarence-Rockland,  Guy Desjardins

Le maire Guy Desjardins en isolement volontaire

Le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins, s'isole volontairement chez lui, mais il n'a pas la COVID-19.

La Cité de Clarence-Rockland a publié, le 18 mars, une déclaration du maire Desjardins dans laquelle il explique sa décision de s'isoler volontairement en obéissant à une directive du Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO).

«Le gouvernement de l'Ontario a déclaré l'état d'urgence, le 17 mars, afin de réduire la propagation de la COVID-19 en Ontario, a déclaré M. Desjardins. Comme vous le savez, de nombreux types d'établissements sont fermés jusqu'au 31 mars, après quoi la situation sera réévaluée. De plus, le Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste du Bureau de santé de l'est de l'Ontario, a émis des directives supplémentaires. L'une de ces directives est que les adultes de plus de 70 ans ne doivent pas quitter leur résidence, sauf en cas d'absolue nécessité.»

Le personnel municipal a confirmé que le maire de Clarence-Rockland n'a pas la COVID-19. M. Desjardins, qui a plus de 70 ans, suit la directive du BSEO concernant la pandémie et s'isole.

«Je resterai à la maison et ne partirai que lorsque cela sera nécessaire, jusqu'à ce que le Bureau de santé déclare qu'il est possible de reprendre des activités normales, a déclaré M. Desjardins. Je continuerai mes fonctions de maire à partir de ma résidence. Je suis en contact quotidien avec les employés de la mairie. J'invite la population de Clarence-Rockland à faire de même et à suivre les directives de la province de l'Ontario et du Bureau de santé. Si chacun d'entre nous fait sa part, nous vaincrons cette pandémie.»

Le maire a également félicité les employés municipaux qui continuent à fournir des services aux résidents, même si le bureau municipal est fermé au public. Il a également fait l'éloge des travailleurs de la santé et des entreprises locales qui sont ouvertes pendant la pandémie, pour fournir aux résidents des produits d'épicerie, des médicaments et d'autres produits de première nécessité, y compris celles et ceux qui offrent un service de livraison locale aux résidents qui restent chez eux.

«Nos petites entreprises ont besoin de votre soutien en ces temps difficiles», a déclaré M. Desjardins. 


Gouvernement fédéral

Le gouvernement fédéral prévoit un déficit historique de 343,2 milliards de dollars pour l’exercice financier 2020-2021. Il s’agit du déficit budgétaire le plus important, relativement au PIB, depuis la Seconde Guerre mondiale.
Débat en français du PCC

Il est souvent difficile de déterminer qui a gagné lors des débats entre candidats d’un parti ou aux élections. Dans le cas du débat en français des candidats à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC) qui a eu lieu le soir du 17 juin, le gagnant n’était surement pas le français.
Golf

Un golfeur de Lively, Marc Benoît, a conçu et fabriqué un appareil permettant de jouer au golf sans devoir toucher le fanion – un élément qui facilitera le retour à ce sport en temps de distanciation physique. Cette invention, qu’il a nommée le Hole Out, est maintenant installée sur plusieurs terrains de golf à Sudbury, Timmins et Smooth Rock Falls et génère beaucoup d’intérêt, même du côté des États-Unis

Le mystère entourant l’organisation secrète de l’Ordre de Jacques Cartier sera-t-il enfin dévoilé grâce à la websérie du jeune média franco-ontarien Le Réveil? C’est ce que nous saurons dans les semaines à venir alors que six épisodes seront mis en ligne au profit notamment des jeunes de la 4e à la 8e année. Cette série est inspirée de la bande dessinée éponyme produite en 2018 par le Réseau du patrimoine franco-ontarien (RPFO).
COVID-19

Les églises et d'autres entreprises de Prescott-Russell et régions de l'est de l'Ontario pourront rouvrir leurs portes dans le cadre de la phase 2 du plan de relance économique de l'Ontario en cas de pandémie.  
Produits comestibles au cannabis

Toute personne qui conserve des produits comestibles au cannabis à la maison doit s'assurer qu'elles sont conservées à un endroit où les enfants ne peuvent pas les trouver.
COVID-19

Les services religieux «au volant» pourraient s’avérer une solution de rechange pour les églises locales pendant la pandémie à l'approche du temps chaud de l'été.