Une carte des cas de COVID-19 dans la région a été dévoilée hier (le 15 avril) par le BSEO  sur son site Internet.
Une carte des cas de COVID-19 dans la région a été dévoilée hier (le 15 avril) par le BSEO  sur son site Internet.

Le BSEO dévoile une carte pour localiser les cas de COVID-19 dans la région

Ayoub Jlila
EAP
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) a lancé hier (le 15 avril) une carte pour localiser les cas de COVID-19 dans la région

C’est une carte chiffrée qui est accessible sur le site Internet du BSEO. Elle permet de localiser les cas de COVID-19 et leur nombre, à l’échelle de l’ensemble du territoire que dessert le BSEO.

La carte des cas de COVID-19 dans la région

La décision d'offrir cet outil a été annoncée avant-hier (le 14 avril) lors du point de presse quotidien du BSEO. Grâce à cette carte, on répond ainsi aux questions récurrentes de la part de résidents qui veulent savoir à quels endroits demeurent les personnes atteintes de la COVID.

Cependant le médecin-hygiéniste Dr Paul Roumeliotis a expliqué que cette carte ne permet pas d'identifier les collectivités d'origine des personnes atteintes. «Cette carte ne permettra aucunement d’identifier les cas dans les villages ou les municipalités, mais donnera les chiffres répartis sur les comtés du territoire du BSEO», a ajouté Dr Roumeliotis.

Depuis le début de la crise de COVID-19, le BSEO s'est abstenu de dévoiler les lieux de résidence des gens atteints de la COVID-19. D’ailleurs, interrogé par notre journal il y a quelques semaines sur ce sujet, Dr Roumeliotis avait répondu que le BSEO avait le souci de protéger l’anonymat des patients et ne souhaitait pas que les communautés représentant des cas positifs se sentent vulnérables et stigmatisées.

D’autre part, Dr Roumeliotis a indiqué que les données actuelles relatives aux cas positifs dans la région sont réparties de façon homogène sur l’ensemble du territoire. Hier (le 15 avril), le BSEO rapportait 62 cas confirmés de COVID-19 dans la région qu’il dessert, soit Prescott-Russell, Stormont-Dundas-Glengarry ainsi que la ville de Cornwall. Cinq personnes sont maintenant hospitalisées dont trois aux soins intensifs.

Par ailleurs, le BSEO estime qu’il y a 29 cas confirmés par 100 000 habitants et aucun décès depuis le début de la crise, une source de soulagement pour le Dr Paul Roumeliotis.