Grève du CN : situation inquiétante pour le propane

La situation devient critique quant à la grève des employés du Canadien National qui transporte le propane. À l’Association canadienne du propane, on demande au gouvernement fédéral d’agir immédiatement.

Cette grève qui a été déclenchée le 19 novembre vient interrompre l’approvisionnement ferroviaire du propane. Une situation désastreuse notamment pour les cultivateurs de maïs, tant en Ontario qu’au Québec. Le président du conseil d’administration de l’Association canadienne du propane (ACP) explique dans un communiqué « qu’il est urgent d’agir. Nous demandons à ce que le gouvernement fédéral prenne toutes les mesures nécessaires pour que le transport de propane par chemin de fer ne soit plus interrompu. »

L’Association canadienne du propane demande donc que les négociations entre le CN et la CFTC se concluent immédiatement, assurant ainsi la poursuite du transport de propane partout au pays. « Le transport ferroviaire est extrêmement important pour l’économie, l’industrie du propane et les Canadiens qui dépendent quotidiennement du propane pour leur maison, leur entreprise, leur exploitation agricole ou leur flotte de véhicules », ajoute Nathalie St-Pierre, présidente-directrice générale de l’ACP.

À Saint-Isidore, chez Propane Levac, on s’inquiète, mais on met tout en œuvre pour livrer la marchandise. « On utilise nos camions, explique Christian Levac, copropriétaire de Levac Propane. On ne reçoit plus rien par trains à nos stations ferroviaires de Prescott et Montréal. » M. Levac estime que ce sont 85% de leur pétrole qui rentrent par le Québec. C’est donc pour l’entreprise un manque à gagner de 800 000 litres placés dans six à huit wagons qui arrivent chaque jour à Montréal. Pour l’instant, rien ne rentre et rien ne sort.

« Maintenant, on a dû prioriser nos livraisons. C’était un choix très difficile à faire. Malheureusement, nous devons limiter les livraisons aux agriculteurs, dit-il, peiné. Les priorités sont donc les maisons privées, les commerces, les fermes d’animaux, les écoles, les hôpitaux, les maisons pour personnes âgées, pour ne nommer qu’eux. »

Levac fils se dit malheureux de cette situation. « Juste pour le séchage du maïs, nous livrons entre 500 000 et 600 000 litres aux agriculteurs pour qu’ils assèchent leur maïs, explique-t-il. C’est une décision crève-cœur, surtout après la neige qui leur est tombée dessus début novembre. »

Pour Réjean Pommainville, directeur de la région de Stormont-Glengarry et Prescott-Russell à la Fédération des agriculteurs de l’Ontario, cette situation problématique est ridicule. La Fédération veut trouver à tout prix une solution. « C’est la débandade, dit-il, exaspéré. On a parlé avec le député Francis Drouin qui comprend la situation et qui a rapidement envoyé une lettre au président du CN et au président de l’Union, poursuit M. Pommainville. »

Ce dernier parle de pression sur le gouvernement, car il ne recommencera pas à siéger que le 5 décembre prochain. « Il faut que le premier ministre appelle le parlement en Chambre avant le 5 décembre parce que rien ne pourra se régler sinon. Le gouvernement doit passer une résolution pour forcer les employés du CN à retourner au travail. »

Sur le sujet, la Fédération canadienne des agriculteurs a fait paraitre un communiqué de presse, le 21 novembre, dans lequel on peut lire : « La grève arrive à un moment dévastateur pour les agriculteurs, après avoir enduré une myriade de défis en 2019, les agriculteurs ont maintenant une récolte prête à être transportée pour l'exportation. Les agriculteurs ne reçoivent pas de paiement pour leurs produits jusqu'à ce qu'ils atteignent le port, et la grève des chemins de fer rend cela impossible. Cela créera d'énormes problèmes de liquidités pour les agriculteurs qui ont besoin de ces paiements pour rembourser leurs prêts, investir dans leurs activités et se préparer pour la nouvelle année. »

Clarence-Rockland

Un don de 5000 $, qui a été remis au Service des incendies de Clarence-Rockland, permettra aux pompiers de se maintenir à jour dans l’exercice de leurs fonctions.

On en a fait l’annonce le 5 décembre dernier, à Clarence-Rockland. C’est par l’entremise du programme Project Assist, qu’Enbridge Gas Inc. distribue les subventions à 20 `services des incendies de l’Ontario. Les fonds seront utilisés pour acheter du matériel éducatif pour les pompiers, des livres d’entrainement et des programmes électroniques.

Politique fédérale

Quels enjeux vont davantage retenir l’attention du député fédéral Francis Drouin de Glengarry-Prescott-Russell, au cours des prochains mois?

« Nous avons un grand manque de main d’œuvre », a déclaré d’emblée M. Drouin, lors d’une récente entrevue qu’il accordait à EAP. On a une population grandissante dans l’ouest du comté, mais dans l’est, elle est stagnante. De plus, la population est vieillissante dans l’est.

Rockland

Une à une, les roses, rouges et blanches, ont été déposées sur la pierre commémorative du Parc Simon à Rockland lors d'une cérémonie le 6 décembre à midi à la mémoire des victimes de violence conjugale.

« Aujourd'hui, des hommes et des femmes du monde entier s'unissent pour dénoncer la violence faite aux femmes », a déclaré Sylvie Bisson, de la Coalition Prescott-Russell pour mettre fin à la violence faite aux femmes.

READ THIS ARTICLE IN ENGLISH
Remembering victims of domestic violence

Prescott-Russell

Businesses in Prescott-Russell’s tech sector are getting some federal financial help to keep them competitive in the global marketplace.

“We’re very grateful,” said Barney Bangs, founder and chief executive officer of Tulmar Safety Systems Ltd., “because you’re helping to put us on the map as a global player.”

LISEZ LA VERSION FRANÇAISE
Des industries technologiques reçoivent une aide fédérale pour la modernisation

Education

Students at some schools in Prescott-Russell had a free day today, as their teachers and support staff took part in a one-day strike.

The Ontario Secondary School Teachers’ Federation (OSSTF/FEESO) launched a one-day province-wide strike on Wednesday, to force the provincial government to move on negotiations over its budget planning decisions affecting programming, class sizes, and staffing at Ontario schools.

LISEZ CET ARTICLE EN FRANÇAIS
Grève d’une journée dans certaines écoles de la région

Prescott-Russell

Pierre Leroux will have an additional job next year. When he’s not being mayor of Russell Township, he will be the warden for the United Counties of Prescott and Russell.

“I would like to increase communication and economic development,” Leroux said Wednesday about some of his goals as warden-elect.

LISEZ LA VERSION FRANÇAISE

Rockland

Ils ont lancé et marqué sur le terrain de basketball de L'Escale, à Rockland, pendant le weekend du 23 novembre. Mais les vrais gagnants, ce seront les jeunes stars du basketball de la prochaine génération.

« Ce sont tous d'anciens élèves, a expliqué Carl Lacroix, entraîneur et enseignant d'éducation physique à l'École secondaire catholique l'Escale. C'est une promotion pour notre programme de basket et aussi une collecte de fonds. »

Drivers impaired by alcohol or marijuana will get more attention from police during the Festive R.I.D.E. campaign.

The OPP’s annual Festive R.I.D.E. campaign began over the November 23 weekend, and will continue until January 2, 2020. The R.I.D.E. campaign means Reduce Impaired Driving Everywhere. This year police will pay special attention to anyone whose ability to drive is affected by either alcohol or marijuana.

Chute-à-Blondeau

Dans le cadre d'une de ses dernières fonctions officielles et des plus agréables comme président des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR), Robert Kirby a accueilli sa famille, ses amis et ses sympathisants au banquet annuel du président, le 23 novembre dernier.

Plus de 225 invités étaient présents, au Centre communautaire de Chute-à-Blondeau, dans le canton de Hawkesbury Est, pour célébrer la dernière année de M. Kirby à titre de président des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR). Il s’agissait de son troisième mandat comme président pour le maire de Hawkesbury Est, qui a également occupé cette fonction en 2015 et en 2009.

READ THE ENGLISH VERSION
Robert Kirby honoured at Warden’s Banquet

Clarence-Rockland

« Une bonne chose de faite, a déclaré le maire Guy Desjardins, lors d'une entrevue à la fin de la séance ordinaire du conseil municipal du 18 novembre dernier. Nous avons fini plus tôt que prévu. »

L'approbation du plan budgétaire final par le conseil a été l'un des derniers points à l'ordre du jour de la séance du 18 novembre. Le budget de 2020 comprendra une augmentation de 3 % des taxes, à la suite de trois jours d'examen et de révision par le conseil et le personnel, au cours de la première semaine de novembre.

Elles sont 25. Vingt-cinq personnalités franco-ontariennes qui ont inspiré Danielle Carrière-Paris à leur rendre hommage, dans un livre qui sortira fin novembre.

C’est en collaboration avec le Réseau du patrimoine franco-ontarien et par l’entremise d’une édition spéciale du Chaînon que ce recueil sortira sur les tablettes. « Je voulais faire connaitre ces personnalités et leur rendre hommage, a expliqué Mme Carrière-Paris. Je désirais vraiment appuyer la relève émergente à la recherche de modèles positifs et accessibles. »

Foi de cultivateur de Casselman, VACHES, the musical semble bien être la première comédie musicale franco-ontarienne d’envergure à être créée au nord de Broadway!

«Ça doit faire dix ans qu’Olivier Nadon et moi, on parlait de monter une comédie musicale. Maintenant, ça y est, on commence les répétitions !» C’est Stéphane Guertin d’Improtéine, qui est tout feu tout flamme à l’idée que sa comédie musicale écrite avec son compère du quintette humoristique franco-ontarien verra le jour en avril 2020. Après les répétitions qui se déroulent dans la Cour des Arts à Ottawa, les premières représentations seront au LabO.

Rockland

L’une des bases d’une société en santé passe par l’immigration. Et la pérennité du fait français en Ontario passe par l’immigration francophone. Mais a-t-on compris dans certaines régions l’importance de ce fait?

Il en a été discuté de long en large le 6 novembre dernier à Rockland où un petit groupe de personnes représentant des associations de Prescott-Russell s’étaient déplacées pour écouter la conférencière, sociologue et consultante en immigration, Maryse Birmingham, arrivé en 1963 d’Haïti. Elle travaille depuis plusieurs années à l’insertion des nouveaux arrivants.

« Quiconque pense s’installer au Canada et qui vit dans un pays d’expression française membre de la francophonie pense que le fait français est à Montréal », a-t-elle dit d’entrée de jeu. Mme Birmingham a expliqué qu’avec l’Union européenne, il y aura moins d’immigrants provenant de l’Europe. 

« L’immigration européenne représente moins de 1 % », explique-t-elle. Le Continent francophone par excellence est l’Afrique selon la sociologue. « Il y a 27 pays d’expression française sur ce continent. En Europe il y en a quatre, soit la Suisse, la France, la Belgique et le Luxembourg. L’Amérique n’en compte qu’un seul. »

Selon Mme Birmingham, au bout de deux ou trois ans, les nouveaux arrivants s’installeront et s’intègreront au milieu anglophone. Pourquoi? « On ne s’en occupe pas. Les immigrants francophones n’ont pas l’information nécessaire quand ils arrivent en Ontario. On dit aux futurs immigrants que tout le monde au Canada parle les deux langues. Moi, je parle de théorie du complot. Quand les avions transportant des membres de la francophonie atterrissent à un aéroport au Canada, tous les agents bilingues sont étrangement en congé ce jour-là… Donc on se rend compte que le français est décoratif et que sans l’anglais on n’y arrivera pas », souligne-t-elle. 

Mme Birmingham pèse sur le fait qu’ils (les immigrés francophones) ne savent pas qu’il y a des écoles de langue française en Ontario. « Je me bats depuis 22 ans avec le ministère de l’Immigration pour que l’on mette le numéro de téléphone des conseils scolaires francophones de l’Ontario dans les documents qu’on leur remet quand ils vont chercher leur visa », s’indigne-t-elle.


Rockland

The final version of the 2020 budget for the City of Clarence-Rockland is almost ready, and it will include at least a three per cent increase in overall taxes.

Council sat through a detailed presentation of the revised budget document during their October 28 committee of the whole session. Administration and department staff explained the process of changes to the document since the original budget proposal was presented in August.

The first draft of the budget indicated that a six per cent increase in the amount of property taxes collected would be needed to meet all the operational and capital works goals for the municipality during the next year. Council directed staff to bring the tax increase for the 2020 budget down to three per cent.

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, les Canadiens ont reculé leurs horloges d’une heure. Enfin, la majorité des Canadiens. La Saskatchewan ne change jamais d’heure.

Le Canada a adopté le changement horaire depuis la Seconde Guerre mondiale. Les Allemands l’avaient déjà fait depuis 1916.

Le raisonnement qui avait mené à un tel changement était de profiter d’une plus grande période d'ensoleillement et ainsi, réduire la consommation d'énergie, selon Benjamin Franklin, le premier à l’avoir suggéré en 1784. Cependant, aujourd'hui les bénéfices énergétiques seraient marginaux, selon une étude française réalisée en 2007 et mise à jour en 2010 : on économiserait un peu sur l'éclairage, mais pas du tout sur le chauffage ou la climatisation.

Le Club VTT Est Ontario de Saint-Pascal (ATVCEO) avait organisé une randonnée VTT automne, au mois d’octobre, afin d’amasser des fonds et des denrées non périssables pour le Centre d’aide de Rockland (Banque alimentaire).

Des membres de l’organisation sont donc venus présenter un chèque d’une valeur de 500 $ et 350 denrées non périssables. Elles sont 265 familles à utiliser les services de l’organisme à buts non lucratifs de Rockland.

Halloween proved no treat in the end for some areas of Eastern Ontario as a wind storm has caused power failures throughout the region.

Hydro One repair crews are out dealing with lines damaged or downed by fallen tree limbs or branches and public works crews in some communities are also checking for downed trees which may be blocking backcountry roads.

The Friday morning wind storm has pushed several power poles out of place along County Road 17 near the western end of the Hawkesbury Creek Bridge.

None of the poles have fallen over (see photo) but the Hawkesbury Fire Department has set up traffic control points on either side of that section of road and are making sure drivers slow down and keep moving as they pass along the route until hydro crews can get to the site to deal with the situation.

L'Orignal

« Réduisez-le! » Voilà le mot d’ordre de la part des huit maires de Prescott-Russell au sujet de l'augmentation du taux d'imposition proposée dans l’ébauche du budget 2020 des Comtés unis de Prescott et Russell.

La directrice des finances, Julie Ménard-Brault, a présenté une version préliminaire du budget lors de la séance ordinaire du 23 octobre du conseil des CUPR. « Les cinq dernières années ont eu un impact sur notre budget (plan) 2020 », a déclaré Mme Ménard-Brault, informant le conseil qu'il y a peut-être peu de place pour l'ajustement.

Prescott-Russell’s public transit service rolled out this week and everyone can ride for free for the next two weeks.

“We want people to try out PR Transpo and to adopt it,” said Isabelle Peladeau, PR Transpo project manager, during the Wednesday official launch of the new regional public transit service (see photo).

Residents will be able to ride PR Transpo buses at no charge until November 15. After that the regular fare system is in effect.

The United Counties of Prescott-Russell (UCPR) set up the regional transit program through its economic development and tourism department after success in getting a $2 million provincial grant to support public transit initiatives.

PR Transpo will operate on 12 fixed routes, with several posted stops in all eight municipalities. The regional transit service will operate Monday to Saturday, 8 a.m. to 6 p.m. There is no Sunday bus service and also no service on specific statutory holidays like Christmas and New Year’s Day. 

As of October 17, manufacturers in Ontario will legally be able to start producing edible cannabis products.

The Eastern Ontario Health Unit (EOHU) is therefore advising local residents take ample precautions when storing these products. Legally purchased edibles, extracts, topicals, and THC-based vapour products could be available to the public at the Ontario Cannabis Store (OCS) as early as mid-December.

“We’re taking this opportunity to remind the public that if they purchase or make cannabis edibles, they must pay close attention to where and how they store them,” said Dr. Paul Roumeliotis, Medical Officer of Health at the EOHU. “Food or candy that contains cannabis can be very dangerous for children and pets.”

Edible cannabis products can look like food or candy, they may be attractive to children and youth. Residents who purchase or make their own edible cannabis products should, according to the EOHU, store them in child-proof containers, label the products to ensure others know what they contain and store them out of sight and out of reach.

Le détachement de Hawkesbury de la Police provinciale de l’Ontario demande l'aide du public pour un cas de personne disparue de la Municipalité de La Nation.

Danick Bourgeois, 27 ans, a été porté disparu en septembre 2019. Sa famille a eu un dernier contact avec lui en juillet 2019, dans la région du village de Saint-Bernardin, dans la municipalité de La Nation.

La Cité de Clarence-Rockland a un plan pour répondre à ses besoins actuels et futurs en matière de transport. La question est maintenant de savoir comment le mettre en œuvre et comment le financer.

« C'est tout », a déclaré Helen Collier, directrice générale, lors d'une entrevue accordée le 18 octobre. Le Plan directeur des transports (PDT) a été présenté au conseil municipal de Clarence-Rockland lors de sa réunion du 7 octobre. Le conseil a demandé à l'administration d'afficher le PDT sur le site Web municipal pendant une période de 30 jours. Cela permettra à tous les résidents de l'examiner et de formuler leurs derniers commentaires avant qu'il ne revienne au conseil, pour la séance ordinaire du 2 décembre.

More than two dozen homeowners on Bouvier Road want a secure source of drinking water and may get it if they are willing to pay the price.

“It would be a long-term debt the city takes on for a project that wasn’t planned for,” said Helen Collier, chief administrator, during an October 18 interview. “And the ratepayers pay it (debt) back.”“It would be a long-term debt the city takes on for a project that wasn’t planned for,” said Helen Collier, chief administrator, during an October 18 interview. “And the ratepayers pay it (debt) back.”

Francis Drouin won his first re-election bid as the incumbent Liberal MP for Glengarry-Prescott-Russell.

Election Night Monday saw Justin Trudeau win his second term as prime minister but this time in charge of minority Liberal government. The Liberals will have more than 150 seats in the new parliament, which makes them a “strong” minority government, but they may still have to depend on either the NDP or the Bloc Québecois for support on budget and other legislative policy proposals.

“I think that collaboration is key,” said Drouin, when asked what he thinks will be the challenges facing the minority Liberal government. “My approach is that I’ve worked with Conservatives on bills that I agree with and I’ve worked with NDP on bills that I have agreed with. I look forward to working with every parliamentarian that will be elected tonight in the House of Commons.”

Le député sortant de Glengarry-Prescott-Russell, le candidat libéral Francis Drouin, a finalement été réélu avec une majorité de 6000 voix.

Les électeurs de la région ont été tenus en haleine pendant quelques heures lors de la soirée électorale d'hier. Le député fédéral sortant, le libéral Francis Drouin, ainsi que son adversaire conservateur, l’ancien député Pierre Lemieux, se sont échangé la première place à quelques reprises. Finalement, vers 23 h, le candidat libéral a définitivement devancé son adversaire. M. Drouin a obtenu plus de 26 000 votes, 6000 de plus que Pierre Lemieux.

Prescott-Russell’s regional public transit service is almost ready to roll out.

Carole Lavigne, director for economic development and tourism, presented an update on the PR Transpo project to the United Counties of Prescott-Russell council (UCPR) during its October 9 committee of the whole session. The regional public transit service is almost ready to roll out but one mayor on UCPR council expressed some concerns about whether PR Transpo might become a financial burden.

“I don’t want this to become a thing where we spend $2 million just for the sake of spending $2 million,” said Mayor Pierre Leroux of Russell Township, referring to the latest subsidy cost to the City of Ottawa to help maintain its OC Transpo system.

Hawkesbury

About three dozen people gathered at La Cité Golf Club in Hawkesbury, early Tuesday evening, for what could be the last public debate for candidates seeking the Glengarry-Prescott-Russell seat in the October federal election.

“To me, politics is about helping people,” said incumbent Liberal MP Francis Drouin.

“In this election, we can debate the change we need, one vote at a time,” said Conservative challenger Pierre Lemieux, a former MP for the riding.