Le Premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, vient de décréter l’état d’urgence sanitaire dans la province, une annonce accompagnée de plusieurs mesures pour limiter la propagation du Coronavirus et une enveloppe de 304 millions de dollars pour combattre la propagation du virus
Le Premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, vient de décréter l’état d’urgence sanitaire dans la province, une annonce accompagnée de plusieurs mesures pour limiter la propagation du Coronavirus et une enveloppe de 304 millions de dollars pour combattre la propagation du virus

État d’urgence en Ontario

Ayoub Jlila
EAP
«Nous prenons cette mesure extraordinaire pour nous assurer que le domaine de la santé ait tous les pouvoirs en main pour combattre la propagation du virus», a déclaré Doug Ford sur son compte Twitter.

Le visage fermé, entouré de ses ministres de la santé et des finances, Doug Ford, le premier ministre de l’Ontario a déclaré l’état d’urgence sanitaire dans la province, lors d’un point de presse tenu ce matin à Queen’s Park à Toronto.

L’une des premières mesures est l’interdiction formelle de tout rassemblement de 50 personnes ou plus. Le premier ministre ordonne aussi, et  immédiatement, la fermeture des écoles privées, des garderies, des bibliothèques, des salles de spectacles, des centres récréatifs, des théâtres, des cinémas et des lieux de culte. Tous les bars et les restaurants de la province doivent fermer leurs portes, sauf ceux qui offrent de la nourriture à emporter.

Cependant, les épiceries et les centres commerciaux peuvent toutefois rester ouverts jusqu'à nouvel ordre. «Ça n'a pas été une décision facile, a expliqué M. Ford. Le Cabinet a débattu de la question jusqu'aux petites heures du matin et encore tôt ce matin. Nous avons suivi les conseils du médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr David Williams», a déclaré le premier ministre de l’Ontario.

Face à une dizaine de journalistes, M. Ford a indiqué que c’est une situation sans précédent dans l'histoire ontarienne. «En déclarant l'état d'urgence, la province va pouvoir agir le plus rapidement possible, avant que le système de santé ne soit submergé», a ajouté M. Ford.

Ces mesures draconiennes s’accompagnent de promesses du gouvernement. Doug Ford a annoncé l’octroi de 304 millions de dollars pour la lutte contre la propagation du Coronavirus (COVID-19). Ajoutons à cela, l’ajout de 500 nouveaux lits de soins d’urgence, l’ouverture de 25 nouveaux centres de dépistage (dont cinq dans l’est de l’Ontario) et l’assurance du dépistage 24 heures sur 24 dans les centres pour ainés. Parmi les autres mesures clés figurent la rémunération de 1000 infirmières et l'équipement médical des communautés rurales et nordiques.

Malgré cette annonce alarmante, Doug Ford a tenté de rassurer en expliquant que la situation de la province est loin de celle de l’Italie par exemple, sans nier toutefois qu’un scénario semblable pourrait se reproduire en Ontario.

L’état d’urgence en Ontario a été annoncé à trois jours d’intervalle du Québec et sera maintenu jusqu’au 31 mars.

L’Ontario présente jusqu’à présent  177 cas confirmés de COVID-19, dont un cas dans Prescott-Russell.