Arc-en-ciel d'espoir et de solidarité

Ayoub Jlila
EAP
«Je voulais offrir un peu de joie aux citoyens d’Embrun. Ces lumières sont un message d’espoir dans cette période difficile.»  
Un spectacle de lumière d’une rare beauté enveloppe les murs de la paroisse Saint Jacques d’Embrun chaque soir, pour le plaisir de tous. Un spectacle qui porte un message d’espoir et de solidarité

Depuis deux jours, un drôle de spectacle se produit en plein centre du village d’Embrun. Chaque soir, entre 19h et 23h, un spectacle de lumière d’une rare beauté enveloppe les murs de l'Église Saint Jacques, qui sont ornés d'un arc-en-ciel coloré, magique et plaisant.

Que la lumière brille

Ce spectacle de lumière a été très bien accueilli par les citoyens. Depuis peu, les réseaux sociaux ne parlent que de l'église et les jeux de lumière qui l’embellissent chaque soirée.

Le bâtiment le plus emblématique d’Embrun est devenu la star des réseaux sociaux. Des photos sont partagés et elles récoltent des centaines de commentaires élogieux.

Derrière cette initiative se cache un certain Alain Brisson, un natif d’Embrun, propriétaire de la société de production ME Productions. «Étant donné que tous les évènements sont annulés et que ma société est à l’arrêt, je voulais offrir ce spectacle à toute la communauté et aussi continuer dans l’expression de mon art», a indiqué Alain Brisson.

«Ces lumières veulent dire, ça va bien aller. On va dépasser cette crise», a ajouté M.Brisson.

Ce spectacle, au début, n’était pas destiné à l'Église Saint Jacques d’Embrun. M. Brisson cherchait un bâtiment imposant dans le village pour pouvoir faire ses projections.

En premier lieu, il a pensé au complexe sportif d’Embrun, mais son regard s’est vite tourné vers l'église qui trône au beau milieu du village. «Quand j’ai eu l’idée, j’en ai parlé à ma femme, puis j’ai appelé Patrick Lortie, un éclairagiste pour m’aider. Ce dernier a refusé de toucher une indemnité sur ses heures de travail. Il m’a dit 'c’est ma contribution au village et aux citoyens'».

Alain et Michelle Brisson
Patrick Lortie, l'éclairagiste qui a aidé à la mise en place des projecteurs. 

Beaucoup de soutien.

Cette belle histoire a obtenu le soutien des administrateurs de la paroisse Saint Jacques, qui a donné son accord pour l’installation des projecteurs à l’extérieur ainsi qu’à l’intérieur de l’église.

Les membres du détachement du comté de Russell de la Police provinciale de l'Ontario ont eux aussi pu admirer cette merveille. Une photo nommée pour l’occasion Arc-en-ciel d'espoir et d'unité, et qui représente les voitures de patrouille garées en face de l’église, est devenue virale sur les médias sociaux.

Cet engouement pour cette initiative enchante grandement M. Brisson. «Nous devons être solidaires et porteurs d’espoir en ces temps de crise et d’incertitude», a conclu Alain Brisson.

Les membres de la Police provinciale de l'Ontario du comté de Russell ont pris la pose devant l'édifice en lumière