Depuis que le gouvernement a annoncé les nouvelles mesures, le personnel de l’Hôpital Général de Hawkesbury a rehaussé les mesures qui étaient en place pour tout type de virus, selon Gisèle Larocque, vice-présidente des ressources humaines et relations communautaires de l’HGH. De nouvelles banderoles ont été ajoutées à l’entrée de l’HGH, rappelant aux patients les mesures de protection contre la transmission des microbes, notamment le lavage des mains, le port d’un masque spécial en cas de toux et l’avertissement du personnel de l’hôpital lors du triage à l’urgence, s’ils ont visité la Chine récemment.
Depuis que le gouvernement a annoncé les nouvelles mesures, le personnel de l’Hôpital Général de Hawkesbury a rehaussé les mesures qui étaient en place pour tout type de virus, selon Gisèle Larocque, vice-présidente des ressources humaines et relations communautaires de l’HGH. De nouvelles banderoles ont été ajoutées à l’entrée de l’HGH, rappelant aux patients les mesures de protection contre la transmission des microbes, notamment le lavage des mains, le port d’un masque spécial en cas de toux et l’avertissement du personnel de l’hôpital lors du triage à l’urgence, s’ils ont visité la Chine récemment.

On redouble de vigilance à l’HGH

Cristiana Mandru
EAP
À l’Hôpital Général de Hawkesbury (HGH), on suit de près tout développement par rapport à l’alerte publique du nouveau coronavirus.

 «Nos mesures pour tout ce qui se rapporte à une situation de virus sont toujours en place, donc ce n’est pas juste pour l’alerte de coronavirus en ce moment», a fait remarquer Gisèle Larocque, vice-présidente des ressources humaines et relations communautaires de l’HGH. Le comité de mesures d’urgence est justement en place pour toute urgence et désastre, donc pas seulement pour le nouveau coronavirus.

De plus, il y a aussi un comité des infections qui est spécifiquement rattaché aux pandémies. Le comité de contrôle des infections va toujours suivre de près toute directive et toute nouveauté qui vient du ministère de et de la Santé publique de l’Ontario, incluant de nouvelles procédures qui s’ajoutent à celles déjà existantes.

Dans le cas du coronavirus, le personnel de l’hôpital doit maintenant s’assurer qu’un patient qui a voyagé en Chine dernièrement soit mis en isolation à l’HGH. L’hôpital dispose de quatre à cinq chambres d’isolation à pression négative, qui empêchent les microbes de s'échapper de la chambre où les patients sont traités, avec très peu de risques pour le personnel et les autres patients en dehors de cette zone.

«Depuis que le gouvernement a annoncé les nouvelles mesures, on a rehaussé les mesures que nous avions en place pour tout type de virus», a expliqué Mme Larocque. De nouvelles banderoles ont été ajoutées à l’entrée de l’HGH, rappelant aux patients les mesures de protection contre la transmission des microbes, notamment le lavage des mains, le port d’un masque spécial en cas de toux et l’avertissement du personnel de l’hôpital lors du triage à l’urgence, s’ils ont visité la Chine récemment.

Enfin, les autorités conseillent à tout visiteur qui serait indisposé de remettre sa visite à plus tard et de rester à la maison si son état ne requiert pas des soins immédiats, afin de limiter le contact avec les microbes des patients et du personnel de l’hôpital, en pleine saison de grippe.


Les affiches de l’Hôpital Général de Hawkesbury ont été rafraîchies par de nouvelles banderoles à l’entrée, afin de rappeler aux gens les consignes spécifiques de protection contre le nouveau coronavirus.