L’immigration francophone, un enjeu de taille pour Drouin

Quels enjeux vont davantage retenir l’attention du député fédéral Francis Drouin de Glengarry-Prescott-Russell, au cours des prochains mois?

« Nous avons un grand manque de main d’œuvre », a déclaré d’emblée M. Drouin, lors d’une récente entrevue qu’il accordait à EAP. On a une population grandissante dans l’ouest du comté, mais dans l’est, elle est stagnante. De plus, la population est vieillissante dans l’est.

Ainsi, même si sa priorité demeure les infrastructures, Francis Drouin a l’intention de s’attarder davantage au dossier de l’immigration francophone. Il souhaite créer des liens avec les pays francophones et veut inviter les ambassadeurs francophones dans la région afin de créer des liens et donc un partenariat entre les communautés.

« On se doit de leur faire connaitre notre circonscription. Il faut leur faire comprendre que la francophonie n’existe pas qu’au Québec », a-t-il insisté.

 Il estime également qu’il faut attirer les familles des centres urbains dans notre région. « La qualité de vie se trouve ici, a mentionné M. Drouin. Mais pour faire venir ces familles, il est essentiel que les municipalités travaillent ensemble, conjointement. Il faut se démarquer. »

À cet effet, l’accessibilité aux réseaux cellulaire et Internet est essentiel. Mais elle n’en est pas au point où elle devrait l’être en 2019, selon le député.

« Quand on s’éloigne des municipalités, bien souvent il n’y a pas de connectivité. Il faut que les familles qui s’installent ici retrouvent ce qu’elles avaient à la ville », a-t-il souligné.

Enfin, pour le député, le transport en commun est aussi un enjeu de taille. « Il faudrait un transport en commun entre toutes les régions, et ce, jusqu’à Ottawa. On doit prévoir, avoir une approche à notre façon de penser au transport pour Glengarry-Prescott-Russell, Ottawa et Gatineau. Nous avons beaucoup de personnes qui travaillent en ville et on doit leur faciliter la vie. »

Chaque vendredi, les députés fédéraux se rencontrent pour discuter de divers dossiers. M. Drouin fera de ses préoccupations une priorité lors de ces réunions.

 

COVID-19

Le nombre de cas confirmés est en baisse partout au Québec. Lundi, le 8 juin, la Santé publique a consigné huit décès à l’échelle du Québec. Cette tendance s’observe aussi dans les Laurentides. À quoi ressemble donc la situation dans Argenteuil?