La fin des travaux à la Chute-Bell signifie que ces ouvrages pourront supporter des crues de l’envergure de celle de 2019.
La fin des travaux à la Chute-Bell signifie que ces ouvrages pourront supporter des crues de l’envergure de celle de 2019.

Les travaux de la Chute-Bell terminés

André Farhat
EAP
Alors que le niveau des eaux monte, Hydro-Québec a annoncé l’achèvement, avant l’échéance prévue, des travaux touchant à la capacité de déversement de la Chute-Bell, à Grenville-sur-la-Rouge.

«Nous sommes fiers d’avoir réalisé ces travaux plus rapidement que prévu, sans dépasser le budget initial, a déclaré Roger Gosselin, vice-président par intérim, Planification, Stratégies et Expertises chez Hydro-Québec Production. Les installations sont prêtes pour la prochaine crue printanière.»

 Le chef du projet de réfection, Marc-André Lefebvre, a expliqué que, pour y arriver, les horaires de travail ont été modifiés. «Nous avons été en mesure de mener les travaux à terme plus rapidement dans la centrale grâce au prolongement des heures de travail en semaine et les fins de semaine. Cet horaire de travail intensif nous a permis de gagner du temps pour ensuite nous concentrer sur les travaux au déversoir.»

Les travaux ont été menés sur deux volets: dans la centrale et sur le déversoir (la partie la plus large de la chute). Les travaux de réparation des chemins du secteur sont en cours et leur inspection se fera après le dégel. Des réparations seront effectuées au besoin.

À LIRE ÉGALEMENT
Des travaux importants à la Chute-Bell 

Des travaux sur le déversoir ont permis d'augmenter le débit usuel afin d'éviter des débordements.