Les sentiers de motoneige dans Prescott-Russell ouverts

Gregg Chamberlain
EAP
La neige fraiche et la réouverture des pistes de motoneige dans la Forêt Larose ont surement fait plaisir aux amateurs de motoneige le weekend dernier.

Les Comtés unis de Prescott et Russell (UCPR), la ville d'Ottawa et le Club de motoneige de l'est de l'Ontario (CMEO) ont conclu un accord de compromis, le 7 février dernier, qui permet aux motoneigistes locaux et visiteurs d'accéder aux sentiers de la Forêt Larose et à ceux que la Ville entretient dans ses zones rurales.

READ THE ENGLISH VERSION OF THIS ARTICLE
Snowmobile trails open again in Prescott-Russell

«Les deux parties ont mis un peu d'eau dans leur vin, a déclaré Stéphane Parisien, directeur général des CUPR, lors d'un entretien téléphonique le 10 février, faisant remarquer que les autorités locales et le club de motoneige ont accepté quelques concessions au cours de leurs discussions pour parvenir à un accord.

Les motoneigistes se sont vu refuser l'accès aux sentiers de la Forêt Larose et des zones rurales municipales d'Ottawa, au cours des deux dernières semaines, en raison d'un différend entre les autorités municipales et l'Ontario Federation of Snowmobile Clubs (OFSC), concernant la couverture d'assurance responsabilité civile pour les motoneigistes sur les sentiers d'accès public. Les clubs membres de l'OFSC s'arrangent pour obtenir chaque année un certificat d'assurance auprès des gouvernements locaux et, dans certains cas, auprès de sociétés privées, pour obtenir des privilèges de conduite sur les sentiers.

Les CUPR et la Ville d'Ottawa ont toutes deux refusé d'accorder le certificat d'assurance cette saison, en raison d'un prétendu changement que l'OFSC voulait apporter aux détails de la couverture de responsabilité civile. Ce changement aurait eu pour effet d'accroitre la responsabilité des CUPR et de la Ville en cas d'accident.

L'accord de compromis conclu entre les trois parties, vendredi dernier, a permis aux motoneigistes d'avoir à nouveau un accès immédiat à tous les sentiers fermés pendant le weekend du 8 février. Cela inclut également la réouverture du sentier récréatif de Prescott-Russell pour les motoneigistes. Les responsables des CUPR ont déclaré que les conditions de l'accord de compromis prévoient une couverture de responsabilité suffisante pour protéger les intérêts des comtés.

«Nous n'avons pas obtenu 100% de ce que nous voulions en matière d'indemnisation, a déclaré Louis Prévost, directeur de la planification et des forêts des CUPR. Mais nous sommes satisfaits de notre évaluation des risques.»

M. Prévost a représenté les CUPR lors de la réunion du 7 février. Il a refusé de discuter des détails spécifiques de l'accord, ajoutant qu'il ne voulait pas se tromper sur aucun point juridique. Mais il a déclaré que l'accord permettra aux motoneigistes, et aux entreprises locales qui dépendent du tourisme de la motoneige pour une partie de leurs revenus d'hiver, de profiter du reste de la saison.

Lors de la réunion du 7 février, les responsables des CUPR, de la ville d'Ottawa et de l'OFSC ont convenu de former un comité au printemps, après la fin officielle de la saison de motoneige, pour travailler sur les questions relatives à la responsabilité des utilisateurs des sentiers et à la couverture d'assurance.

«Nous pourrons ainsi établir un accord à long terme, a déclaré M. Prévost, et éviter des situations comme celle-ci à l'avenir.»