Le canal, une haute priorité pour le maire Thauvette

André Farhat
EAP
L’année 2020 s’annonce occupée pour l’administration de Grenville. De nombreux projets sont en cours ou à entreprendre, et un sujet demeure au haut de la liste des priorités.

«En 2020, on parle encore du canal, a déclaré le maire de Grenville, Pierre Thauvette. L’an dernier, on a demandé une subvention conjointe de cinq-millions de dollars aux gouvernements fédéral et provincial.»

Le maire Thauvette se dit déterminé à boucler le projet. «On a envoyé des lettres à tous les ministres concernés, même Justin Trudeau et François Legault», a-t-il dit, ajoutant qu’il continuera à insister auprès des gouvernements pour obtenir les fonds nécessaires pour réparer le canal historique.

Pierre Thauvette a d’autres projets en tête, dont une marina attenante au canal, afin, entre autres, de révéler le cachet sous-exploité du village. «Les gens qui passent par Grenville nous disent à quel point ils trouvent ça beau», a-t-il affirmé fièrement.

La voirie remise à niveau

À l’écart des flots, Pierre Thauvette porte une attention à l’état de la voirie, prérogative qu’il a conservée depuis son entrée au poste de maire, et dont il était responsable alors qu’il était conseiller. Entre autres travaux, la réfection de la rue King a été incluse au budget.

Et des résolutions?

Enfin, lorsqu’on lui demande s’il a pris des résolutions pour 2020, Pierre Thauvette lance à la blague: «Vous savez, on prend des résolutions et on ne les tient pas. Alors, aussi bien ne pas en prendre!»