Yvan Ruel, coordonnateur des communications de Hawkesbury

Hawkesbury veut favoriser le changement par l’engagement

Depuis son entrée en poste en juin 2019, le nouveau coordonnateur des communications de Hawkesbury, Yvan Ruel, n’a pas chômé. Mais au-delà des initiatives de la Ville, des organismes et des autres paliers de gouvernement, il croit que le vrai changement viendra d’ailleurs.

«J’aimerais qu’il y ait plus d’initiatives citoyennes, a-t-il affirmé avec conviction. Ce n’est pas toujours à la Ville d’organiser des activités.» 

 Il croit que pour attirer et surtout retenir des gens et des entreprises, «il faut rendre la ville sécuritaire, habitable et joyeuse, montrer qu’on a tous les services et les loisirs». Et d’après Yvan Ruel, ce n’est pas le rôle unique de l’administration. «Ça doit venir de la base. Il faut que les gens s’impliquent», a-t-il insisté. Il ajoute que la municipalité organise déjà un nombre abondant d’activités, avec preuve le Guide des loisirs. 

La Saint-Jean à Hawkesbury? 

Yvan Ruel illustre le besoin de l’engagement citoyen ainsi: «Je rêve d’avoir un défilé de la Saint-Jean-Baptiste ici. Hawkesbury se veut une communauté francophone accueillante, mais en 2019, la seule activité que j’ai vue dans la région, c’était un piquenique à Alfred», s’est-il désolé, précisant que même si la Saint-Jean n’est pas fériée en Ontario, «rien n’empêche d’avoir des feux d’artifice le soir, une petite parade ou autre chose.»  

Selon lui, une telle activité pourrait être organisée par la Chambre de commerce ou une entreprise, entre autres. Cela ne veut pas dire pour autant que la municipalité se distance du volet communautaire. Au contraire, Yvan Ruel insiste sur le fait que Hawkesbury ne se désengage pas. «On va fermer des rues, on va collaborer. On est là pour prêter notre soutien.» 

Des communications plus directes 

À son arrivée, Yvan Ruel a remarqué l’absence d’une stratégie de communication cohérente. Parmi les premières lacunes à corriger: des réseaux sociaux statiques. Il a donc corrigé le tir sans attendre, en définissant les rôles respectifs de la page Facebook et du site Web de la Ville.  

«On publie sur Facebook des communications quotidiennes pertinentes, tandis que le site Web sert de référence pour les règlements, calendriers, services, etc.», a-t-il expliqué. Et ça marche. De plus en plus de gens consultent la page Facebook de Hawkesbury et y obtiennent de l’information sur des activités ou des mises à jour municipales. Pour le moment, c’est Yvan Ruel lui-même qui s’occupe de publier le contenu et de répondre aux utilisateurs. 

L’image de la Ville passe aussi par le service à la clientèle, donc aux citoyens. À ce sujet, il veut des employés informés qui peuvent répondre aux questions des citoyens, ou les diriger vers les ressources appropriées. Le coordonnateur des communications souhaite également expliquer les décisions de la Ville et cite en exemple les travaux partiels sur la rue James.  

«Les gens se sont plaints que la rue n’avait pas été faite. Mais ce petit bout de rue a couté 32 000$, et c’est tout ce qu’on peut se permettre cette année. Alors, on va afficher les couts des infrastructures.»  

Une question de fierté 

«En 2020, on veut ramener la fierté des gens (envers Hawkesbury)!» Pour y arriver, Yvan Ruel parle entre autres d’apporter une attention accrue à l’affichage et à la signalétique de la Ville, ainsi qu’à la gestion du contenu (par exemple sur Facebook). Il mentionne au passage le programme de Communauté francophone accueillante qui, bien qu’il ne soit pas issu de la Ville, renforce un des traits distinctifs de Hawkesbury. 

Yvan Ruel a passé huit ans dans la région avant de partir au Témiscamingue. Mais il n’a jamais cessé de penser à Hawkesbury. Et quand l’occasion s’est présentée, il n’a pas hésité une seconde. Revigorer l’image de Hawkesbury et participer à son essor pourrait être selon lui son dernier mandat.  

Alfred-Plantagenet

Taxpayers in Alfred-Plantagenet Township can expect to see a small increase in their property tax bill this spring.  

“We’re happy to provide more services,” said Mayor Stéphane Sarrazin during an interview. “It’s not a drastic increase, but if we want to provide services. We need to spend some money.” 

Township council approved the 2020 municipal budget during a special session February 18. The total budget for the township this year is $12.8 million, which includes a $2.1 million capital works portion. 

Hawkesbury

Un homme de Hawkesbury est mort à la suite de l’incendie d'une maison, le 20 février.

Un gros nuage de fumée s'est élevé au-dessus du centre-ville de Hawkesbury, jeudi matin, alors que les pompiers combattaient un incendie de maison à l'angle des rues Regent et Hamilton. L'incendie s'est avéré mortel.

Hockey Junior A

Les Hawks ont échappé une semaine parfaite dans une défaite crève-cœur. Le mercredi 26 février marque la dernière rencontre à domicile du Vert et Blanc avant les séries éliminatoires.

Il ne reste que six matchs à l'équipe, soit une possibilité de 12 points pour tenter de devancer ou Brockville ou Rockland. La tâche ne sera pas facile, même si la fin du calendrier s'avère clémente pour les Hawks, avec trois affrontements contre des équipes au bas du classement. Et bien que tous les matchs comptent, les deux rencontres contre Brockville vaudront le double.

Argenteuil

La municipalité de Grenville-sur-la-Rouge à de quoi être soulagée: la minière Canada Carbon abandonne sa poursuite de 96 millions de dollars contre elle dans une entente hors cour. Mais est-ce fini?

«Un chapitre vient de se terminer», a affirmé le maire de Grenville-sur-la-Rouge (GSLR), Tom Arnold. Ce chapitre, c’est principalement la poursuite de 96 millions de dollars intentée contre la municipalité par la compagnie minière Canada Carbon. Au coeur de la saga juridique: la mine Miller, sa carrière de marbre et des veines de précieux graphite.

Champlain

Le carnaval hivernal de Champlain, à Vankleek Hill, s’est conclu de belle façon dimanche, par le classique Rendez-vous des motoneiges d’époque (VKH Vintage Snowmobile Brunch & Antique Drag Races), modifié cette année en raison des zigzags de Prescott-Russell sur les droits de passage des motoneigistes sur le sentier récréatif.

«J’adore l’odeur des deux-temps le matin!» Ce clin d’œil au personnage du lieutenant Kilgore dans Apocalypse Now! résume bien l’atmosphère au rendez-vous annuel des amateurs de motoneiges d’époque, à Vankleek Hill. L’odeur, mais aussi le bruit strident et puissant des moteurs qui se réchauffent.

Un second tournoi de jiu-jitsu, en 2020, avait lieu le 15 février à Hawkesbury: un évènement très couru pour une discipline dont la popularité ne fait que grimper.

«Ultimement, la communauté du jiu-jitsu, c’est une grande famille, a affirmé Tri Nguyen, de Submission Arts United (SAU), qui supervise le tournoi de Hawkesbury. Les membres sont là pour s’entraider et soutenir leur collectivité de diverses façons.»

Hockey Junior A

Après avoir perdu quelques plumes, les Hawks ont repris du poil de la bête en enfilant quatre victoires très importantes en cette fin de saison.

L’équipe de Rick Dorval est actuellement en quatrième place dans la course aux séries, ce qui leur donnerait l’avantage de la glace lors de la première ronde. Le classement est toutefois très serré, et chaque affrontement peut être lourd de conséquences.

Alfred

Un incendie mortel dans le village d'Alfred est désormais au centre des préoccupations de l'Unité des enquêtes spéciales de l'Ontario.

Des agents du détachement de Hawkesbury de la Police provinciale de l’Ontario (PPO), ont été appelés, le 11 février, juste avant 11h, pour aider des employés de la cour provinciale à s'occuper d'une personne qui se trouvait dans une résidence du boulevard Devista, dans le village d'Alfred, dans le canton d'Alfred-Plantagenet.

READ AN ENGLISH VERSION OF THIS ARTICLE
Fatal fire in Alfred under investigation

À l’Hôpital Général de Hawkesbury (HGH), on suit de près tout développement par rapport à l’alerte publique du nouveau coronavirus.

 «Nos mesures pour tout ce qui se rapporte à une situation de virus sont toujours en place, donc ce n’est pas juste pour l’alerte de coronavirus en ce moment», a fait remarquer Gisèle Larocque, vice-présidente des ressources humaines et relations communautaires de l’HGH. Le comité de mesures d’urgence est justement en place pour toute urgence et désastre, donc pas seulement pour le nouveau coronavirus.

De plus, il y a aussi un comité des infections qui est spécifiquement rattaché aux pandémies. Le comité de contrôle des infections va toujours suivre de près toute directive et toute nouveauté qui vient du ministère de et de la Santé publique de l’Ontario, incluant de nouvelles procédures qui s’ajoutent à celles déjà existantes.

Dans le cas du coronavirus, le personnel de l’hôpital doit maintenant s’assurer qu’un patient qui a voyagé en Chine dernièrement soit mis en isolation à l’HGH. L’hôpital dispose de quatre à cinq chambres d’isolation à pression négative, qui empêchent les microbes de s'échapper de la chambre où les patients sont traités, avec très peu de risques pour le personnel et les autres patients en dehors de cette zone.

«Depuis que le gouvernement a annoncé les nouvelles mesures, on a rehaussé les mesures que nous avions en place pour tout type de virus», a expliqué Mme Larocque. De nouvelles banderoles ont été ajoutées à l’entrée de l’HGH, rappelant aux patients les mesures de protection contre la transmission des microbes, notamment le lavage des mains, le port d’un masque spécial en cas de toux et l’avertissement du personnel de l’hôpital lors du triage à l’urgence, s’ils ont visité la Chine récemment.

Enfin, les autorités conseillent à tout visiteur qui serait indisposé de remettre sa visite à plus tard et de rester à la maison si son état ne requiert pas des soins immédiats, afin de limiter le contact avec les microbes des patients et du personnel de l’hôpital, en pleine saison de grippe.


Toutes les municipalités et cantons dans la région de Prescott-Russell veulent attirer de nouvelles entreprises pour stimuler le développement économique, mais pour Marie-Noëlle Lanthier, conseillère municipale et présidente du Comité de développement économique de La Nation, il s’agit de savoir bien choisir.

 «On désire accueillir les entreprises complémentaires et/ou qui viennent combler des besoins en produits et services, réclamés par les résidents et les entreprises de La Nation», a expliqué Mme Lanthier. En tant que présidente du Comité de développement économique, elle est souvent appelée à se prononcer sur les meilleures façons d’attirer des entreprises et de développer celles qui existent déjà dans La Nation.

Attirer des entreprises d’ailleurs, oui, mais ce ne devrait pas être le but premier, vu que toutes les municipalités sont en mode compétition. Il faudrait plutôt adopter une approche plus souple, estime Mme Lanthier. Cela implique qu’il faut se démarquer, se préparer, être ouvert, mais surtout soutenir les entreprises locales existantes. C’est en fait celles-ci qui ont déjà choisi d’être ici. Les chances qu’elles prennent de l’expansion et créent de l’emploi sont donc beaucoup plus grandes. Ce qui veut dire qu’il faut amener des entreprises qui complémentent celles qui existent déjà, selon Mme Lanthier.

C’est ainsi qu’a été lancé le défi de faire participer le plus grand nombre d’entrepreneurs de la région par une soixantaine de sondages et deux sessions de visionnement, qui allaient rallier ces derniers avec les intervenants en développement économique vers un but commun.  

«Nous voulions qu'ils élaborent avec nous la vision à long terme du développement économique de La Nation et suggèrent des pistes qui nous permettraient d'atteindre cette vision. Nous avons été épatés par l'intérêt et l'enthousiasme des entreprises locales, incluant le secteur agricole, à participer à cet exercice qui contribuera grandement à l'élaboration d'un plan d'action en développement économique pour La Nation, qui sera soutenu par nos entrepreneurs», a-t-elle expliqué.

Parallèlement, à compter des 69 sondages effectués dans des entreprises locales de Prescott-Russell, à savoir comment on peut mieux soutenir les entreprises pour les retenir ici et leur permettre de prendre de l’expansion, les résultats ont été très encourageants selon elle. La culture entrepreneuriale est forte dans la municipalité de la Nation et on doit la soutenir et la nourrir, estime la conseillère.

«Je pense que dans La Nation, il y a des points d’intérêt qu’il faut développer davantage pour que l’on puisse avoir une offre intéressante pour les touristes et aussi encourager nos jeunes à rester, encourager plus de gens à s’établir ici», a toujours été l’avis de la conseillère.

Forte de sa propre expérience entrepreneuriale, Mme  Lanthier a acquis une perspective différente, du fait qu’à travers ses premiers pas dans les affaires locales, elle s’est heurtée à beaucoup d’obstacles décourageants. C’est ainsi qu’est né son désir de vouloir s’impliquer dans la politique municipale afin d’apporter du vrai changement. Créer des précédents, c’est un peu la devise de Mme Lanthier.

«Trop souvent, je trouvais qu’on disait ne pas vouloir créer de précédents, mais quand tu as  toujours cette excuse-là, cette raison-là de ne pas créer de précédents, tu ne créeras jamais rien de nouveau. Pour moi, c’était quelque chose d’important.» 

L’immobilité qu’elle a observée tout autour d’elle l’a poussée à se pencher sur la question du développement économique et à faire des recherches afin de créer un comité de développement économique. Elle a analysé et elle est passée à travers les besoins criants dans La Nation d’amener de nouvelles entreprises, de soutenir celles qui sont déjà existantes, d’encourager le développement innovateur de diverses petites entreprises et de stimuler le tourisme.

«Les gouvernements, qu’ils soient fédéral, provincial ou municipal, sont là un peu comme le jardinier qui s’occupe d’arroser, d’avoir un sol fertile pour avoir de bonnes récoltes, avoir un écosystème fertile et favorable à la croissance.» Pour ce faire,  Mme Lanthier pense que l’implication d’entrepreneurs provenant de divers secteurs, tels que le tourisme, l’agriculture, le commerce et les services est primordiale, pour qu’ils puissent justement peser là-dessus et participer à un dialogue constructif avec le gouvernement  afin de trouver la meilleure manière de les développer.

Afin de moderniser l’offre et se tailler une place parmi la compétition, les responsables du développement économique de La Nation ont réussi à obtenir une subvention pour créer une série de vidéoclips mettant en vedette des entreprises locales qui démontrent le dynamisme économique de la municipalité. C’est une manière indirecte d'attirer les entreprises et les jeunes entrepreneurs à s'établir dans La Nation, ce qui laisse espérer à Marie-Noëlle Lanthier qu’il y a du changement positif qui se prépare dans les années à venir.

Un dossier à suivre…


 

“We are ready,” said Michael Cohen, President and CEO of Glengarry Memorial Hospital, in Alexandria, when asked to comment about the level of preparedness of the hospital.

“When we first got wind of the coronavirus, we made sure to maintain and update that plan, and it is in fact up to date and ready to go. So internally, what we’ve really done differently since coronavirus became a concern was to make sure that our staff are up to date on the training for personal protective equipment.”

There are no cases so far in the area, but even before the emergence of the new virus, the hospital has had a long-established pandemic response plan. This is an internal plan designed to make sure the hospital is able to respond to any kind of emergency like the coronavirus.

This dates all the way back to 2003, when many hospitals in the area were all surprised by SARS. Ever since that, it’s pretty standard that hospitals maintain pandemic plans, explained Cohen.

The pandemic plan includes measures that ensure the hospital is able to provide patient care and operate as required. Staff is well trained to don the appropriate protective equipment like special masks, gloves and gowns. In the unlikely event there is a pandemic response required, both the staff and other patients are protected against any virus they might come into contact with, and the hospital may deliver the best possible care.

The hospital has acquired certain technologies and equipment needed in such situations. For instance, the hospital has multiple negative pressure rooms that ensure no germs can escape the room where patients are being treated, with very little risk to staff and other patients outside that area.

Prescott-Russell

Démarré il y a quatre mois, Transpo PR, le service de transport collectif des Comtés unis de Prescott et Russell, explore de nouvelles avenues et apporte quelques améliorations à son service.

« Il va y avoir des porte-horaires sur les poteaux à chaque arrêt, a annoncé Isabelle Péladeau, chargée de projet à Transpo PR. Comme ça, les gens pourront voir les heures de départ et d’arrivée à cet arrêt-là.» Cet ajout physique permettra d’informer les gens qui n’ont pas ou peu accès à Internet.

La neige fraiche et la réouverture des pistes de motoneige dans la Forêt Larose ont surement fait plaisir aux amateurs de motoneige le weekend dernier.

Les Comtés unis de Prescott et Russell (UCPR), la ville d'Ottawa et le Club de motoneige de l'est de l'Ontario (CMEO) ont conclu un accord de compromis, le 7 février dernier, qui permet aux motoneigistes locaux et visiteurs d'accéder aux sentiers de la Forêt Larose et à ceux que la Ville entretient dans ses zones rurales.

READ THE ENGLISH VERSION OF THIS ARTICLE
Snowmobile trails open again in Prescott-Russell

Prescott-Russell

Le Centre de services à l’emploi de Prescott-Russell a fait l’annonce aujourd’hui d’un nouveau programme de formation subventionné pour les préposés en soins de soutien personnel (PSSP).

« Nous avons bien entendu votre appel lié au besoin criant de PSSP!, a affirmé la ministre des soins de longue durée, Merrille Fullerton. Ils sont le pilier de notre système de soins de longue durée ». La ministre et députée de Kanata-Carleton était dans les bureaux du Centre de services à l’emploi de Prescott-Russell (CSEPR) pour dévoiler un programme de formation des PSSP dans la région.

Alfred-Plantagenet

Un accident de travail a coûté la vie à un homme dans le canton d'Alfred-Plantagenet.

Maxime Malette, 22 ans, du canton d'Alfred-Plantagenet, a été déclaré mort à la suite d'un accident alors qu'il travaillait à l'extérieur, dans un champ, le 3 février.

Les priorités des maires de Hawkesbury Est et de Champlain, lors de la conférence de l’Association des municipalités rurales de l’Ontario (ROMA), n’étaient pas trop différentes, les deux municipalités étant confrontées essentiellement au même problème: des infrastructures vieillissantes.

 «Tous les gens que j’ai rencontrés lors de la conférence ROMA ont été très polis et gentils. Ils nous ont tous promis de se pencher sur nos présentations. Malgré cela, on n’a eu aucune réponse définitive», a constaté Robert Kirby, au sujet de son voyage de trois jours il y a quelques semaines à Toronto.

La Nation

À cause de l’augmentation de l’évaluation foncière et de l’inflation, les taxes vont augmenter de 1,8% cette année pour les résidents de La Nation, une première depuis trois ans.

Le lundi 27 janvier, le conseil municipal de La Nation a adopté son budget 2020. Un des premiers points saillants du budget c’est le montant en immobilisations qui s’élève à 34 millions de dollars, une somme importante, destinée à soutenir la municipalité dans ses dépenses habituelles ainsi qu’à investir dans plusieurs projets importants que La Nation tente d’achever cette année. Le deuxième point c’est l’augmentation des taxes de 1,8%, une première depuis une période de maintien des taxes au plus bas niveau au cours  des trois dernières années.

Provincial and local officials talked about the confusing bureaucratic red tape hampering floodplain management for Alfred-Plantagenet Township during the recent ROMA conference.

Lisa Thompson, Minister of Government and Consumer Services, met with Alfred-Plantagenet Township Mayor Stéphane Sarrazin and Angela Coleman, general manager for the South Nation Conservation Authority (SNC), during the Rural Ontario Municipalities Association Conference (ROMA) in Toronto January 20.

Snowmobilers in Prescott-Russell want to get back on the Larose Forest trails before winter is over.

“I’m asking you, in the name of all the businesses and snowmobilers, to reopen the trails as soon as possible,” said Mario Meloche, a snowmobiler and owner/operator of Rockland Marine, during the January 29 session of the United Counties of Prescott and Russell council (UCPR).

Prescott-Russell business owners are invited to test the speed of their Internet connection.

The United Counties of Prescott-Russell (UCPR) wants to find out the state of local Internet service for businesses in the region. The Internet connection speed survey is part of an overall project, in partnership with the Eastern Ontario Regional Network, to find ways to improve local connectivity for businesses in the area.

Le 14 janvier dernier avait lieu la première réunion du conseil d’administration de la toute nouvelle Caisse Desjardins Ontario, qui regroupe depuis le 1er janvier l’ensemble des caisses populaires ontariennes.

«Nous travaillerons à faire de la nouvelle entité une caisse à la fois agile et efficace, et connectée sur ses membres et leurs réalités locales, grâce, entre autres, à la mise en place de différents comités de liaison sur son territoire», a lancé Stéphane Trottier, le nouveau président du conseil d’administration de la Caisse. Le conseil de la nouvelle Caisse Desjardins est composé de 17 membres élus et de deux observateurs.

Regional public health officials are working with their provincial and federal counterparts to monitor the coronavirus situation for Eastern Ontario.

“To be cautious, we are continuing to monitor the situation in China and internationally,” stated Dr. Paul Roumeliotis, chief medical officer for the Eastern Ontario Health Unit (EOHU), which covers the Prescott-Russell area, among other regions. “Although the risk to our region is low at this point, we are prepared to respond to any potential cases in our area, should they occur.”

LISEZ CET ARTICLE EN FRANÇAIS
Coronavirus : le BSEO surveille la situation de près

Hawkesbury

The starting time for construction of the new Prescott-Russell Residence could end up delayed while the United Counties of Prescott and Russell and the Town of Hawkesbury dicker over building permit costs.

Last November then-Warden Robert Kirby sent Hawkesbury Mayor Paula Assaly a letter about the delay in discussions between officials for the United Counties of Prescott and Russell (UCPR) and Hawkesbury, over the cost for building permits needed to let project construction go ahead.

Prescott-Russell

A dispute about insurance coverage between the United Counties of Prescott-Russell and the Ontario Federation of Snowmobile Clubs has closed many popular snowmobiling trails in the Prescott-Russell region.

“If we’re lucky, we’ll get something resolved for the local club,” said Louis Prévost, planning and forestry director for the United Counties of Prescott-Russell (UCPR). “It’s a big part of our (winter) economy.”

La Sûreté du Québec (SQ) est à la recherche de Paul-André Schleicher, 84 ans, de Pointe-Claire.

Des membres de sa famille l’ont vu pour la dernière fois, le jeudi 23 janvier, sur la rue Hamford dans le secteur de Lachute vers 16 h 30, alors qu’il se trouvait au volant de son véhicule.

Prescott-Russell

La région de Prescott-Russell recevra plus de 4 millions de dollars de la province, en fonds d'aide aux infrastructures.

Les huit municipalités et les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) recevront cette année de l'argent du Fonds ontarien pour l’infrastructure communautaire (FOIC). Le ministère de l'Infrastructure de l'Ontario a annoncé, le 20 janvier, l'allocation de fonds du FOIC pour tout l'est de l'Ontario.

Glengarry-Prescott-Russell

Amanda Simard is now Glengarry-Prescott-Russell’s new Liberal MPP, but the welcome is not as warm in the riding as it was among her fellow Liberal MPPs at Queen’s Park.

“The executive of the Glengarry-Prescott-Russell Liberal Association is deeply disappointed in the appointment of Amanda Simard,” stated the local Liberal riding association in an email to media. “The 12 members of the executive unanimously rejected the appointment of Mrs. Simard.”

Hawkesbury

L’année 2020 devrait être une année de continuité et de stabilité pour le Service des incendies de Hawkesbury et son chef, Daniel Gascon.

Nommé chef pompier à la fin de 2018, Daniel Gascon n’est toutefois pas une recrue. Pompier depuis 31 ans, dont plusieurs années à titre d’instructeur, il connait la caserne et Hawkesbury par cœur. Cet homme d’expérience, calme et souriant, explique les quelques changements récents ou à venir.

Rural Internet service in Prescott-Russell could become faster and better than ever when a private-sector upgrade project gets underway.

“We have many (service) towers which will be upgraded over the next few months,” said Chris Phillips, Xplornet sales manager for Eastern and Northern Ontario who met, along with several company officials, with United Counties of Prescott and Russell council (UCPR), January 15, to explain the company’s Connect to Innovate project (CTI).

Grenville

L’année 2020 s’annonce occupée pour l’administration de Grenville. De nombreux projets sont en cours ou à entreprendre, et un sujet demeure au haut de la liste des priorités.

«En 2020, on parle encore du canal, a déclaré le maire de Grenville, Pierre Thauvette. L’an dernier, on a demandé une subvention conjointe de cinq-millions de dollars aux gouvernements fédéral et provincial.»