Grands, grands excès de vitesse sur nos routes  

Il n’y a pas à dire : la vitesse a la cote en campagne. Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ), et d’ailleurs, en ont plein les bras ce printemps avec des pilotes au pied lourd pris en flagrant délit de grand excès de vitesse.

Entre le 13 mars et le 13 mai, pas moins de 20 arrestations ont été recensées pour grand excès de vitesse dans les Laurentides. Ce type de comportement routier n’est pas propre à ce printemps, mais la fonte des neiges et l’arrivée de températures plus douces semblent stimuler les speed freaks et autres automobilistes insouciants. «Le beau temps amène certains comportements comme la grande vitesse, c’est sûr», a déclaré Marc Tessier, de la SQ.

Par exemple, le 8 mai, entre 11h et 15h, des patrouilleurs de la SQ ont arrêté trois hommes pour grands excès de vitesse. Les incidents sont survenus deux fois à Grenville au même endroit, ainsi qu’à Brownsburg-Chatham.

À Grenville, les deux hommes âgés de 59 et 34 ans roulaient au-delà de 90 km/h dans une zone de 50 km/h. En après-midi, un homme de 31 ans a été intercepté sur la montée La Branche, à Brownsburg-Chatham. Le coureur du dimanche a été surpris en train de rouler 120 km/h sur cette route étroite, sinueuse et en relief où la limite permise est de 70 km/h. Les policiers lui ont remis en guise de prix une amende de 811 dollars et 10 points d’inaptitude.

Ce dernier cas n’est pas sans rappeler l’inconduite d’un Lachutois de 41 ans qui s’est récemment fait coller une peine de 1233 dollars et 14 points d’inaptitude pour avoir fait grimper l’odomètre de son véhicule à 134 km/h sur la route des Seigneurs, une zone de 70 km/h.

On pourrait aussi parler du cas du conducteur qui « clenche » son véhicule au-delà de 170 km/h sur la route 158 et qui récolte une amende de 1533 $ et 18 points d’inaptitude. Ou encore du gaillard de 19 ans qui s’est fait épingler alors qu’il frôlait les 200 km/h sur l’autoroute 15, près de Saint-Jérôme.

Dans la région élargie toutefois, la palme revient au conducteur d’un Dodge Challenger qui, au volant de son bolide équipé d’un moteur de 707 hp, a été épinglé alors qu’il roulait 270 km/h sur l’autoroute 417, près de Hawkesbury.

Dans tous ces cas, les chauffards ont vu leurs permis suspendus pour sept jours, ce qui est la norme pour ce genre d’infraction dans plusieurs juridictions. Et avec la levée des points de contrôle liés à la COVID-19, les patrouilleurs ont plus de temps pour s’attarder aux imprudents.

Dans la majorité des cas répertoriés, les contrevenants sont des hommes ayant en moyenne plus de 35 ans. Ces données, bien qu’anecdotiques, n’en demeurent pas moins intéressantes.

Qu’est-ce qu’un grand excès de vitesse? 

Selon la Société de l’assurance-automobile du Québec (SAAQ), on considère comme grand excès de vitesse un dépassement de la limite permise de 40 km/h ou plus dans une zone où la limite est de 60 km/h ou moins, 50 km/h ou plus dans une zone où la limite est de plus de 60 km/h à 90 km/h, 60 km/h ou plus dans une zone où la limite est de 100 km/h ou plus

Une telle accusation amène une suspension immédiate du permis pour une période de sept jours, s’accompagne d’amendes et de points d’inaptitude et peut mener à la révocation du permis de conduire.

Et bien entendu, c’est sans les extrêmes risques que la vitesse entraine – pour le conducteur, ses passagers et les autres.

Work continues on the Ecolomondo project, a “green” addition to Hawkesbury’s industrial sector and the company is optimistic about having its new showpiece recycling facility ready soon.