Demande de caution au profit de la Fondation de l'HGH

Plus d'une douzaine de « scélérats » ont passé leur mercredi à appeler leur famille, leurs amis et tous ceux qu'ils peuvent toucher pour un dollar, afin de sortir de prison et également aider la Fondation de l'hôpital à l’occasion de l’évènement Caution demandée.

« Nous espérons récolter 15 000 $ », a expliqué Christine Gray St-Denis, coordonnatrice de projets philanthropiques pour la Fondation de l'Hôpital Général de Hawkesbury & District (HGH).

Le directeur général de L’HGH, Pierre-Luc Byham (photo), et d'autres bénévoles ont répondu à l'invitation de devenir prisonniers d'un jour à l’ancienne prison de l’Orignal, le 6 novembre, pendant qu'ils appelaient des gens qu’ils s'engageaient à payer leur caution de 750 $ chacun pour être libérés sous caution.

« Certaines personnes ont utilisé leur profil en ligne pour s’aider, a expliqué Mme Gray St-Denis. Ils ont demandé aux gens de contribuer de l'argent avant aujourd'hui. »

Les bénévoles de la Fondation HGH étaient sur place à l’ancienne prison, à l'angle des rues Queen et Court à L'Orignal, pour recueillir les promesses de caution et organiser des entrevues avec les prisonniers.

COVID-19

Le nombre de cas confirmés est en baisse partout au Québec. Lundi, le 8 juin, la Santé publique a consigné huit décès à l’échelle du Québec. Cette tendance s’observe aussi dans les Laurentides. À quoi ressemble donc la situation dans Argenteuil?