Peter Russell, en hommage de qui sont nommés le comté, le canton et le village de Russell, était le propriétaire d'esclaves et un défenseur de l'esclavage.
Peter Russell, en hommage de qui sont nommés le comté, le canton et le village de Russell, était le propriétaire d'esclaves et un défenseur de l'esclavage.

Une pétition pour changer le nom Russell

André Farhat
EAP
Les échos du mouvement Black Lives Matter se font retentir dans la région de Russell. En parallèle à la manifestation pacifique organisée récemment, des pressions sont faites pour remplacer le nom de la municipalité et de l’héritage esclavagiste qu’il traine avec lui.

Le comté de Russell, le canton et le village du même nom ont été nommés en hommage à Peter Russell, un administrateur provincial de la province naissante de l’Ontario, au 18e siècle. Or, Peter Russell possédait des esclaves et son gouvernement a lutté contre l’abolition de l’esclavage en Ontario.

C’est ce lourd héritage, couplé à une pétition en ligne demandant que la municipalité change de nom, qui fait dire à certains membres du conseil qu’il faudrait considérer un nouveau nom.

 «Les évènements récents ont mis à l’avant-plan les problèmes de racisme et de discrimination, et il est temps plus que jamais pour en parler et pour réfléchir», a déclaré le maire, en réaction à cette pétition. Le maire et le conseiller Mike Tarnowski comptaient déposer une motion au conseil lundi soir, statuant que le canton et ses résidents ne veulent plus être associés avec Peter Russell.

M. Leroux propose comme solution de créer un comité dans la communauté qui recueillerait les propositions de noms de résidents du canton. La seule condition, a déclaré M. Leroux, c’est que la personne en hommage de qui sera nommée la municipalité doit avoir Russell dans son nom. Ainsi, il ne serait pas nécessaire de changer le nom de la municipalité.

Des opposants au projet croient que d’autres enjeux méritent une attention immédiate, et une pétition contre le changement de nom a été aussi créée.