William Dorais élève à l’école Saint Viateur à Limoges organisera une manifestation le dimanche 08 mars pour demander l’arrêt des grèves dans l’enseignement. Une initiative saluée par plusieurs élèves et parents  
William Dorais élève à l’école Saint Viateur à Limoges organisera une manifestation le dimanche 08 mars pour demander l’arrêt des grèves dans l’enseignement. Une initiative saluée par plusieurs élèves et parents  

Un élève de 10 ans veut mettre fin à la grève dans l'enseignement

Ayoub Jlila
EAP
« Doug Ford doit comprendre que ce sont les élèves les premières victimes de ce conflit avec les enseignants, il doit négocier pour mettre fin à la grève »

William Dorais a seulement dix ans et prépare une manifestation le dimanche 08 mars à Limoges pour mettre fin aux grèves qui  paralysent l’enseignement en Ontario.

 Cet élève de secondaire de l’école Saint Viateur de Limoges, a tout simplement décidé de crier sa colère contre les grèves et les négociations avec le gouvernement, lors d’une manifestation.

Cette idée il l’a eu un jour en revenant de l’école « j’ai décidé de faire une manifestation pour faire entendre ma voix, mon opinion et mes inquiétudes face à cette insupportable situation » explique William Dorais.

Aussitôt pensé aussitôt fait, encouragé par ses parents, William a fait parvenir des centaines d’invitations aux élèves de son école et des écoles secondaires de Limoges et Casselman afin de les mobilisés dans cette manifestation qui est une expression des élèves dans ce bras de fer entre le gouvernement et les enseignants. « Cette manifestation n’est pas contre le combat des professeurs, bien au contraire, c’est une manière pour les soutenir et pour passer un message clair à Doug Ford de répondre à leurs revendications » indique William Dorais.

William Dorais

Le jeune William ne s’est pas contenté d’organiser une manifestation, mais il a aussi écrit une lettre au Premier ministre de l’Ontario Doug Ford dans laquelle il l’incite à mettre fin aux grèves et répondre positivement aux demandes des enseignants. » Je vous écris pour vous transmettre mon point de vue concernant le conflit qui vous oppose avec les enseignants de l’Ontario. J’en ai marre de manquer mes journées d’école, car vous ne trouvez aucune entente avec les professeurs qui ont à cœur notre enseignement » peut-on lire sur la lettre. Le jeune William conscient aussi des principales revendications des enseignants, interroge le Premier ministre « Je suis révolté de voir que vous voulez couper des postes de travail dans les écoles francophones, que vous vouliez augmenter les élèves par classe de 22 à 28 élèves et que vous ne voulez pas augmenter le salaire des professeurs qui travaillent si forts pour nous ».

Le jeune élève de l’école Saint-Viateur s’est dit aussi lésé par les grèves à répétition et par le retard des cours accumulés.

Plus de 70 élèves et parents vont se joindre à William dans son combat assure William. C’est le dimanche 08 mars à partir de 13h00 à la rue des Pines à Limoges que se tiendra cette première manifestation pour arrêter les grèves en Ontario.