Comment la fermeture de la frontière entre le Canada et les États-Unis à tous les voyages non essentiels affectera-t-elle le secteur touristique de Prescott-Russell ? Cette fermeture fait partie de la stratégie des deux pays pour aider à combattre la pandémie COVID-19. Tourisme Prescott-Russell Tourism effectue un sondage auprès de ses membres afin de connaître leurs impressions sur la façon dont l'absence de touristes américains pourrait ou non affecter leurs activités cette année.
Comment la fermeture de la frontière entre le Canada et les États-Unis à tous les voyages non essentiels affectera-t-elle le secteur touristique de Prescott-Russell ? Cette fermeture fait partie de la stratégie des deux pays pour aider à combattre la pandémie COVID-19. Tourisme Prescott-Russell Tourism effectue un sondage auprès de ses membres afin de connaître leurs impressions sur la façon dont l'absence de touristes américains pourrait ou non affecter leurs activités cette année.

Tourism group studies border closure impact

A local agency is trying to determine how much effect closing the Canada-U.S. border will have on Prescott-Russell’s tourism industry.

“Like everything else, it’s hard to say what will be the real impact,” said Audrey Lizotte, chair of Tourisme Prescott-Russell Tourism (TPRT).

Canada and the United States agreed to close the border between the two countries to all but essential travel as part of joint efforts to deal with the COVID-19 pandemic. The closure took effect midnight March 20.

This means no more cross-border shopping and no vacation travel to either country for Canadians and Americans, regardless whether for a weekend event getaway or a regular vacation trip.

TPRT represents many businesses in the Prescott-Russell area, both seasonal and year-round, which depend in part or entirely on tourism for their livelihood. The agency did a membership survey to gather information on what effect, if any, the lack of American tourists because of the pandemic could have on the region’s tourism sector.

The survey results indicated 80 per cent of TPRT members expect the temporary border closure will affect their operations, with a "significant increase" in cancellations expected for restaurants, hotel, motel and bed-and-breakfast operators, and for special occasion operators of reception halls, sugar shacks, and other facilities which provide entertainment and banqueting service.

"We will continue to monitor the consequences of COVID-19 on the tourism industry in Prescott-Russell in the upcoming months," stated Lizotte. "Only time will tell us what the real impacts will be."

"I think it would be good to highlight local purchasing with the important elements of this pandemic," stated Benjamin Bercier, TPRT secretary-treasurer. "Travelling abroad is suspended, so take the time to visit your own 'backyard' this summer. Your dollars spent here are the best way to support our local tourism industry."

Gouvernement fédéral

Le gouvernement fédéral prévoit un déficit historique de 343,2 milliards de dollars pour l’exercice financier 2020-2021. Il s’agit du déficit budgétaire le plus important, relativement au PIB, depuis la Seconde Guerre mondiale.
Russell Township

Russell Township council doesn’t want the municipality’s name and reputation linked to that of a slaveowner during the early history of Canada.
Casselman

Le 19 juin 2020 à 2h49, le service d'incendie de la Nation (station 100 et station 200) a été appelé à répondre à l'incendie d'un camion-citerne qui contenait des déchets organiques sur l’autoroute 417 en direction Est au marqueur 41.
Débat en français du PCC

Il est souvent difficile de déterminer qui a gagné lors des débats entre candidats d’un parti ou aux élections. Dans le cas du débat en français des candidats à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC) qui a eu lieu le soir du 17 juin, le gagnant n’était surement pas le français.

Les échos du mouvement Black Lives Matter se font retentir dans la région de Russell. En parallèle à la manifestation pacifique organisée récemment, des pressions sont faites pour remplacer le nom de la municipalité et de l’héritage esclavagiste qu’il traine avec lui.