Réexamen de l’état d’urgence des Comtés unis

Gregg Chamberlain
EAP
Une réexamen de l'état d'urgence pour la région de Prescott-Russell pourrait être un signe certain d'espoir que la situation de la pandémie s'améliore pour la région.

Pierre Leroux, actuel président des Comtés unis de Prescott-Russell (CUPR), a confirmé lors de la téléconférence du comité plénier du 12 aout que lui et le personnel des CUPR ont discuté avec leurs homologues des Comtés unis de Stormont-Dundas-Glengarry (CUSDG) et de la Ville de Cornwall concernant les états d'urgence existants pour la santé publique dans les cinq comtés et les régions de Cornwall de l'est de l'Ontario.

READ AN ENGLISH VERSION OF THIS ARTICLE
State of emergency under review for UCPR

«Nous aurons une annonce conjointe dans un proche avenir mettant fin à nos états d'urgence,» a déclaré M. Leroux.

M » Leroux a indiqué que les trois gouvernements locaux peuvent redéclarer leur état d'urgence si une seconde vague de la COVID-19 le justifie. Il a également noté que les changements apportés à la législation provinciale concernant les états d'urgence offrent également une certaine flexibilité aux gouvernements locaux pour faire face à toute crise potentielle future.

«Certains des pouvoirs (d'urgence) resteront en place, a-t-il déclaré. Même lorsque la province elle-même aura mis fin à l'état d'urgence.»

Toute administration municipale locale de la région de Prescott-Russell ayant déclaré l'état d'urgence en matière de santé publique pendant la pandémie devra revoir sa propre situation et décider de lever ou non ses décrets d'état d'urgence.