Plusieurs centres de services bancaires vont fermer temporairement  leurs portes dans Prescott-Russell afin de prévenir la propagation de la COVID-19. C’est le cas du mouvement Desjardins, bien implanté dans la région,  qui a fermé depuis le 16 mars ces centres.
Plusieurs centres de services bancaires vont fermer temporairement  leurs portes dans Prescott-Russell afin de prévenir la propagation de la COVID-19. C’est le cas du mouvement Desjardins, bien implanté dans la région,  qui a fermé depuis le 16 mars ces centres.

Les services bancaires perturbés par la pandémie

La COVID-19 devient une réalité bien triste qui pousse les administrations, les restaurants, les commerces et les centres de loisirs à fermer les uns après les autres. Cette pandémie mondiale, qui frappe de plein fouet l’Ontario, a poussé certaines institutions bancaires à fermer leurs centres d’affaires dans Prescott-Russell pour prévenir une propagation du fameux virus.

Après une recommandation des services de santé de l’Ontario les six grandes banques canadiennes — la Banque de Montréal, la Banque CIBC, la Banque Nationale du Canada, la Banque Royale, la Banque Scotia et la Banque TD — qui font partie de l’association des banquiers canadiens ont décidé conjointement de réduire le nombre de leur succursale ouverte dans l’Ontario et aussi dans la région de Prescott-Russell, et ce depuis cette semaine. Les six banques ont expliqué dans des communiqués de presse que cette décision est une des solutions visant à préserver la santé et le bienêtre des employés, des clients et des collectivités.

Caisses populaires Desjardins

Les Caisses populaires Desjardins, bien implantés dans Prescott-Russell, avait précédé les six banques en annonçant dès le 16 mars dernier, la fermeture temporaire de plusieurs centres de services. Plusieurs critères ont été pris en considération pour fermer les centres d’affaires, y compris la proximité et l’accessibilité aux clients et citoyens.

«Le mouvement Desjardins a favorisé une prestation de services à distance en maintenant une activité physique des 340 points de services à travers l’est de l’Ontario», a expliqué Jean Benoit Turcotti, porte-parole et conseiller en communications chez Desjardins.

Dans certaines localités de Prescott-Russell, après cette décision, les centres de services se retrouvent réduits à moitié.

En effet dans le cas du mouvement Desjardins, le centre de Limoges, de Saint-Isidore et de Hammond seront fermés temporairement, ceux d’Embrun et de Casselman seront maintenus.

Par ailleurs, Desjardins a indiqué sur son site internet que les centres d’Alfred, de Rockland et de Hawkesbury seront toujours ouverts aux membres de la caisse.

Les résidents de la région seront-ils lésés par ces mesures? Pas vraiment selon le porte-parole du mouvement Desjardins.

«Il faut savoir, qu’avant la crise de la COVID-19, 92% de nos transactions étaient réalisées ailleurs qu'à un comptoir ou un guichet automatique», a expliqué M. Turcotti. Une prédominance de l’utilisation de l’application mobile et du site internet de la banque est remarquée depuis quelques années.

«Cependant, 1609 guichets automatiques de l’est de l’Ontario demeurent accessibles au public et ils seront approvisionnés au cours des prochaines semaines, il n’y aura pas de pénurie d’argent liquide», a ajouté M.Turcotti.

Malgré la fermeture des centres d’affaires, les employés ne seront nullement affectés par cette décision, le porte-parole du mouvement Desjardins explique que les agences bancaires seront fermées au public, mais les employés y travailleront toujours. « Les employés seront aussi appelés à contribuer à d’autres centres dans la région si le besoin se fait sentir, mais on continue à encourager nos employés à faire du télétravail », a rétorqué M. Turcotti.

Pour le moment, rien ne présage la réouverture des centres d’affaires dans la région prochainement, cela dépendra des recommandations, exclusivement des autorités sanitaires. « On demeure attentif à l’évolution de la situation, mais nous n’avons aucune date actuellement quant à la réouverture de ces centres», conclut Jean Benoit Turcotti.

Casselman

Le 19 juin 2020 à 2h49, le service d'incendie de la Nation (station 100 et station 200) a été appelé à répondre à l'incendie d'un camion-citerne qui contenait des déchets organiques sur l’autoroute 417 en direction Est au marqueur 41.
Débat en français du PCC

Il est souvent difficile de déterminer qui a gagné lors des débats entre candidats d’un parti ou aux élections. Dans le cas du débat en français des candidats à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC) qui a eu lieu le soir du 17 juin, le gagnant n’était surement pas le français.

Les échos du mouvement Black Lives Matter se font retentir dans la région de Russell. En parallèle à la manifestation pacifique organisée récemment, des pressions sont faites pour remplacer le nom de la municipalité et de l’héritage esclavagiste qu’il traine avec lui.

Le mystère entourant l’organisation secrète de l’Ordre de Jacques Cartier sera-t-il enfin dévoilé grâce à la websérie du jeune média franco-ontarien Le Réveil? C’est ce que nous saurons dans les semaines à venir alors que six épisodes seront mis en ligne au profit notamment des jeunes de la 4e à la 8e année. Cette série est inspirée de la bande dessinée éponyme produite en 2018 par le Réseau du patrimoine franco-ontarien (RPFO).