Les gouvernements régionaux veulent protéger la rivière des Outaouais

Trois régions s’engagent à protéger la rivière des Outaouais

Les préfets des MRC d’Argenteuil et de Papineau, Scott Pearce et Benoit Lauzon, ainsi que leur vis-à-vis ontarien des Comtés unis de Prescott et Russell, le président Robert Kirby, ont signé, le 28 aout dernier, au Centre Notre-Dame de la Rouge à Grenville-sur-la-Rouge, une déclaration commune en faveur de la rivière des Outaouais.

« Réaliser conjointement diverses initiatives, études et recherches pour mieux comprendre, protéger et préserver les écosystèmes et la biodiversité de la rivière des Outaouais; intégrer et partager les informations et les connaissances portant sur la santé de la rivière des Outaouais, sur les défis auxquels les municipalités sont confrontées, sur les solutions possibles pour l’atteinte de meilleures pratiques de gestion », sont quelques-uns des objectifs lus dans la déclaration par les responsables des trois régions. Ils ont aussi exprimé leur volonté de faire participer la population et les partenaires du milieu à la protection de la rivière tout en vulgarisant les bonnes actions menées collectivement.

Pacte de l’amitié

La déclaration signée par les municipalités régionales de comtés d’Argenteuil et de Papineau au Québec et les Comtés unis de Prescott-Russell en Ontario s’inscrit dans le cadre du Pacte d’amitié entre les trois gouvernements régionaux. Son but est aussi « d’encourager la création d’alliances naturelles et stratégiques en matière de culture, patrimoine, récréotourisme, éducation, sport, environnement, engagement social, économie et agriculture. »  

Marc Carrière, directeur général de la MRC d’Argenteuil, et maitre de cérémonie de la rencontre a, dans ses interventions, souligné la portée de l’évènement. « Le pacte d’amitié touche trois territoires, Argenteuil, Papineau, et les Comtés unis de Prescott et Russell, a-t-il exposé. C’est un total de 41 municipalités qui comptent ensemble environ 150 000 habitants permanents. » Pour la réalisation de leurs objectifs, les trois parties ont associé à leur partenariat l’organisme à but non lucratif Garde-rivière des Outaouais.

Cette 9e rencontre d’amitié a réuni les maires des régions concernées et le député fédéral d’Argenteuil-la-Petite-Nation, Stéphane Lauzon ainsi que la représentante de la députée d’Argenteuil, Catherine Lapointe. Ces derniers ont formulé le souhait de contribuer au succès de cette déclaration qu’ils considèrent comme un bel exemple.



Gouvernement fédéral

Le gouvernement fédéral prévoit un déficit historique de 343,2 milliards de dollars pour l’exercice financier 2020-2021. Il s’agit du déficit budgétaire le plus important, relativement au PIB, depuis la Seconde Guerre mondiale.
Russell Township

Russell Township council doesn’t want the municipality’s name and reputation linked to that of a slaveowner during the early history of Canada.
Casselman

Le 19 juin 2020 à 2h49, le service d'incendie de la Nation (station 100 et station 200) a été appelé à répondre à l'incendie d'un camion-citerne qui contenait des déchets organiques sur l’autoroute 417 en direction Est au marqueur 41.
Débat en français du PCC

Il est souvent difficile de déterminer qui a gagné lors des débats entre candidats d’un parti ou aux élections. Dans le cas du débat en français des candidats à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC) qui a eu lieu le soir du 17 juin, le gagnant n’était surement pas le français.

Les échos du mouvement Black Lives Matter se font retentir dans la région de Russell. En parallèle à la manifestation pacifique organisée récemment, des pressions sont faites pour remplacer le nom de la municipalité et de l’héritage esclavagiste qu’il traine avec lui.