Chaque candidat s’est présenté seul devant le groupe, les deux autres attendant leur tour dans une autre pièce. Ci-haut, le candidat Constantin Malakos, du NPD

Les enjeux féminins à l’ordre du jour d’un débat des candidats

Trois candidats aux prochaines élections fédérales ont rencontré un groupe de femmes, mercredi dernier à Rockland, afin de présenter leurs programmes, particulièrement les aspects de leurs programme touchant la condition féminine.

Cette soirée, organisée par la Maison Interlude, le Centre Novas-CALACS francophone de Prescott-Russell et le Leadership féminin de Prescott-Russell, a donné l’occasion à Francis Drouin du Parti libéral, Constantin Malakos du NPD et Pierre Lemieux du Parti conservateur, d’avoir un tête-à-tête avec les femmes présentes.

Chaque candidat s’est présenté seul devant le groupe, les deux autres attendant leur tour dans une autre pièce. Le premier à passer, Constantin Malakos, était très à l’aise et a présenté une partie de son programme. Chaque candidat n’avait que 15 minutes d’allouées. Il a expliqué qu’il se sentait touché par la pauvreté chez les femmes.

À lire également / Read also

One last federal debate for GPR candidates

« L’inégalité de salaire entre les hommes et les femmes, c’est aussi un vrai problème, a-t-il dit. On a besoin d’une législation. J’ai appris le leadership grâce aux femmes dans ma vie. »

Ouvertement homosexuel, M. Malakos a reconnu que c’est à des femmes qu’il l’a dit la première fois. « Elles m’ont toujours appuyé. C’est la raison pour laquelle je donne mon entier appui aux femmes », a-t-il expliqué sous un tonnerre d’applaudissements. Il a aussi parlé de l’importance d’augmenter les taxes pour les riches afin de redonner aux personnes plus pauvres.

Trois questions lui ont été posées par la suite, les mêmes qui ont été posées aux autres candidats. La première était fondée sur la représentativité des femmes dans la décision à propos de l’environnement. M. Malakos croit qu’il est essentiel dresser une stratégie contre la violence faite aux femmes et aux autochtones.

 « Il faut plus d’argent pour ce dossier, a-t-il dit. Il faut s’assoir à la table avec vous et vous demander ce que vous voulez qu’il se passe. On doit vous soutenir pour effectuer le changement. »

Le candidat conservateur, pour sa part, Pierre Lemieux, a ouvert le bal en déclarant avoir été un bon député avec un bon bilan.  « En tant que père et époux, je comprends les défis auxquels font face les familles, a déclaré celui qui a représenté Glengarry-Prescott-Russell de 2006 à 2015.  En tant que conservateur, nous voulons que vous réussissiez », a-t-il dit.

Le candidat pro-vie a poursuivi en disant que les conservateurs mettront plus d’argent dans les poches des contribuables. « Nous allons équilibrer le budget. Nous avons un vrai plan pour l’environnement qui donnera des résultats, a-t-il poursuivi. M. Lemieux a ensuite consacré une bonne partie du temps qui lui était alloué pour critiquer les libéraux.

« Mais comment votre parti donnera-t-il une place importante aux femmes dans le dossier de l’environnement? », lui a-t-on demandé. À cette question, M. Lemieux n’a pas vraiment répondu, il a plutôt parlé de la Chine et de mettre des corridors pour le pipeline.

 « Des idées qui vont renforcer notre économie et qui vont aider le monde », a expliqué M. Lemieux. Pour les deux autres questions, M. Lemieux n’a pas vraiment répondu aux questions, soulevant l’ire de certaines des participantes.

Francis Drouin a été le dernier candidat à parler. Comme M. Malakos, il s’est présenté simplement, sans discours ni trompette, pour dévoiler une partie des aspects du programme électoral libéral touchant les femmes, la santé et l’environnement. Il a d’emblée parlé de l’égalité des sexes au niveau fédéral, de l’augmentation de la sécurité de l’AVS (assurance vieillesse et survivant) de 10 % à l’âge de 75 ans.

 « Cet impact sortira 20 000 personnes de la pauvreté et deux tiers de ces personnes sont des femmes. C’est la raison pour laquelle les libéraux veulent faire ça », a-t-il dit en poursuivant avec l’augmentation du Régime de pension du Canada de 25 %, parce que la majorité des survivants, des conjoints, sont des femmes.

«C’est un changement de priorités et de façons de consommer. Avec cette crise, c’est le temps d’aider et d’appuyer nos entrepreneurs locaux.»  

La crise de la COVID-19 s’est abattue de tout son poids sur la planète, mais aussi sur Prescott-Russell, laissant ainsi des entreprises locales en désarroi. Entre fermetures de commerce et changements de méthodes de travail, une initiative, née sur les réseaux sociaux, apporte une lueur d’espoir.

COVID-19

La Municipalité de Casselman a déclaré aujourd’hui (6 avril)  l’état d’urgence sur son territoire.

«Il était nécessaire de le faire, a déclaré le maire Daniel Lafleur. Cela permettra aux citoyens de suivre les directives et préserver la santé de tous.»

There is no report yet of anyone in Eastern Ontario dying from COVID-19.

“At this point, I cannot confirm that,” said Dr. Paul Roumeliotus, chief medical health officer for the Eastern Ontario Health Unit (EOHU) today (April 6), during his daily teleconference with regional media on the state of the COVID-19 pandemic in the region.

A favourite fraud routine is making a comeback.

Police warn that the “Emergency Scam,” a favourite fraud routine for con artists, is back as more people are housebound thanks to the COVID-19 pandemic. A homeowner in Leeds County received a suspicious call and OPP warn that other residents in other Eastern Ontario counties may also get similar calls.

La Police provinciale de l’Ontario (PPO) est à la recherché de Thierry Saint-Denis, un homme de Casselman porté disparu depuis vendredi soir.

Les agents  du détachement du comté de Russell de la PPO se disent très inquièts pour la sécurité de l’homme de 48 ans, et demandent au public de les aider à le localiser.

There is a testing centre now in Winchester for people who think they might have COVID-19.

The Eastern Ontario Health Unit (EOHU) opened its latest COVID-19 assessment site April 1 in Winchester at the Winchester Lions Club building.

«Je voulais offrir un peu de joie aux citoyens d’Embrun. Ces lumières sont un message d’espoir dans cette période difficile.»  

Depuis deux jours, un drôle de spectacle se produit en plein centre du village d’Embrun. Chaque soir, entre 19h et 23h, un spectacle de lumière d’une rare beauté enveloppe les murs de l'Église Saint Jacques, qui sont ornés d'un arc-en-ciel coloré, magique et plaisant.

Someone dumped a load of garbage on one of the recreation trails in the Larose Forest.

“We’re in the process of investigating this in conjunction with The Nation,” said Yves Roy, manager of the enforcement division for the City of Clarence-Rockland, during a phone interview April 1.

Un premier centre de dépistage à l’auto de la COVID-19 dans Prescott-Russell ouvrira demain (2 avril) dans les locaux du BSEO à Casselman.

«Je trouve cette approche géniale, elle permet une fluidité dans les tests à la COVID-19. C'est sécuritaire et rapide».

Education

With schools closed because of the COVID-19 pandemic, one school district is working on a plan to help homebound students keep up on their studies so they can graduate.

The Upper Canada District School Board (UCDSB) is fast-tracking plans for a home-learning program for its students. The UCDSB has set up survey to get information from parents on what kind of Internet access they have that would allow their children to take advantage of online learning.

Éducation

L’Association des enseignants et enseignantes franco ontariens (AEFO) a scellé hier (le 31 mars) une entente de principe avec le gouvernement pour mettre fin à la grève.

L’AEFO a conclu cette entente après 34 jours de négociations avec le gouvernement ainsi qu’avec le conseil des associations d’employeurs (CAE), composé de l’Association des conseils scolaires des écoles publiques de l’Ontario ACÉPO) et de l’Association franco-ontarienne des conseils scolaires catholiques (AFOCSC), pour le renouvèlement des conventions collectives des enseignants, échues depuis le 31 aout 2019

More cases of COVID-19 were confirmed in the Prescott-Russell area since the end of March.

The Eastern Ontario Health Unit (EOHU) issued a statement March 28 confirming five more cases of COVID-19, which brought the total for the Eastern Ontario region to nine at the time. Since then one more case has been confirmed, bringing the total to 10. All cases so far involve people from the Prescott-Russell area but residents elsewhere in the region should continue to practice pandemic precautions to reduce the risk of COVID-19 spreading.

Les précipitations de 25mm à 30mm, prévues entre cette soirée du dimanche 29 mars et le lundi 30 mars pourraient entrainer des inondations dans les zones basses avisent Conservaation de la Nation-Sud (CNS).

« Il est conseillé aux résidents de faire preuve de prudence à proximité des rivières car les prévisions météorologiques peuvent faire augmenter rapidement le débit des rivières et rendre les berges glissantes», a déclaré la CNS., par voie de communiqué.

L'organisme Banques alimentaires Canda lance un appel pour soutenir les organismes du pays qui souffrent d’une baisse conséquente de dons et des denrées alimentaires.

L’organisme de bienfaisance nationale lance un appel urgent pour aider les banques alimentaires dans le pays qui ont un besoin criant de soutien dans cette période de crise dû à la COVID-19.

Public awareness about the need to pay attention and follow pandemic prevention rules is one of the main reasons behind the state of emergency declaration for the Eastern Ontario region.

“Some folks are still not getting it,” said Stéphane Parisien, chief administrator for the United Counties of Prescott-Russell (UCPR), during a telephone interview today (March 27).

COVID-19

The chief medical health officer for Eastern Ontario welcomes the enactment of the Quarantine Act as part of federal action to contain the COVID-19 pandemic but would like more information on how the plan will work.

“We’re waiting for more details,” said Dr. Paul Roumeliotis, chief medical health officer for the Eastern Ontario Health Unit (EOHU), during his March 25 daily media teleconference.

Les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) ont décrété, conjointement avec les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry (CUSDG) et la Ville de Cornwall, l’état d’urgence dans la région pour limiter la propagation de la COVID-19.

La déclaration d’urgence a été annoncée, lors d’une téléconférence, en présence de Pierre Leroux, président des CUPR et maire de Russell, Frank Prevost, président des CUSDG, Bernadette Clement, la mairesse de Cornwall, ainsi que le Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste du Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO).

Crise de COVID-19 ou non les banques alimentaires de Prescott-Russell continuent leur travail, mais ils s’attendent à une augmentation de la demande dans les semaines à venir.

« Nos étagères se vident doucement, mais on s’attend à une augmentation des appels dès  la semaine prochaine suite aux mises à pied dans les différents secteurs économiques de la région». C’est ainsi que le président de la banque alimentaire Bons Voisins d’Embrun Jean François Gignac résume la situation actuelle.

Ontario

The provincial government has released its annual Sunshine List of high-paying positions for municipalities, hospitals, school districts, and other areas of the public sector.

The provincial annual report lists all public sector employees, both at the provincial and municipal level, who received $100,000 or more in salary or total wages during the year. Among the staff for municipalities, school districts, and public health services agencies serving the Prescott-Russell region, there are more than 1100 names on the list for the year 2019.

COVID-19

Chambers of commerce in Prescott-Russell support mandatory closure of non-essential businesses to as part of Ontario’s COVID-19 attack plan.

“It’s a hard blow, but a necessary one,” said Marc Lecompte, president of the Hawkesbury Chamber of Commerce, during a phone interview March 23.

COVID-19

Une amende allant jusqu’à un million de dollars pourrait être imposée aux voyageurs qui ne respecteront pas la quarantaine obligatoire annoncée ce matin par le gouvernement fédéral.

Ottawa a décidé de durcir le ton à l’égard des personnes de retour de l’étranger. Ce matin le gouvernement fédéral vient d’invoquer la loi sur la mise en quarantaine. Cette nouvelle mesure a été confirmée par la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, dans un témoignage devant le comité plénier du Sénat.

COVID-19

La Municipalité de Casselman a décidé lors d’une réunion extraordinaire lundi de reporter la date de paiement des taxes municipales au 28 mai prochain.

La Municipalité de Casselman rejoint ainsi les municipalités d’Alfred-Plantagenet et de Hawkesbury qui ont aussi accordé une période de grâce pour le paiement des taxes municipales. La Municipalité explique que cette décision est prise à la lumière de la crise actuelle de la COVID-19 qui affecte financièrement les contribuables.

Éducation

Le gouvernement ontarien a lancé vendredi dernier une plateforme d’apprentissage numérique, encourageante pour les uns, mais aussi problématique pour certains parents et enseignants.

Afin de soutenir les familles et les élèves de la province, notre gouvernement a mis en place un portail centralisé pour l’apprentissage à domicile ». C’est ainsi que le premier ministre de l’Ontario Doug Ford a annoncé le vendredi dernier le lancement d’un portail en ligne pour accompagner les élèves dans l’apprentissage, pendant cette période de confinement obligatoire due à la COVID-19.

Francophonie

L’évènement annuel de l’Association canadienne-française de l’Ontario, le Banquet de la francophonie, qui devait se tenir le 4 avril au Centre communautaire Camille-Piché à Embrun, est reporté à une date ultérieure.

«L'ACFO de Prescott et Russell, consciente de la sécurité et du bienêtre de sa communauté, doit reporter le Banquet de la francophonie prévu le 4 avril à une date ultérieure», a déclaré le directeur général de l’organisme, Jacques Héroux, par voie de communiqué.

COVID-19

Le premier ministre de l’Ontario ordonne la fermeture des entreprises non essentielles dans la province pour ralentir la propagation de la COVID-19, une décision semblable à celle du Québec.

C’est lors d’un point de presse tenu cet après-midi à Toronto que le premier ministre de l’Ontario Doug Ford a indiqué que le gouvernement fermera les portes des entreprises non essentielles dès ce mardi à 23h59 et ce pendant deux semaines.

READ A SIMILAR ARTICLE IN ENGLISH
Ontario orders all non-essential businesses to shut down

LISEZ AUSSI
Fermeture complète des entreprises québécoises

Esthétique

Nombreux sont ceux qui ont la crainte profonde de sourire, et ce pour diverses raisons, notamment la crainte d’effectuer le blanchiment de leurs dents jaunies. Mais, est-ce que cela signifie qu’il faut se résigner à garder sa mine renfrognée? Loin de là!

Voici des conseils pour avoir un beau sourire.Nombreux sont ceux qui ont la crainte profonde de sourire, et ce pour diverses raisons, notamment la crainte d’effectuer le blanchiment de leurs dents jaunies. Mais, est-ce que cela signifie qu’il faut se résigner à garder sa mine renfrognée? Loin de là! Voici des conseils pour avoir un beau sourire.

COVID-19

The provincial government has created special penalties for anyone caught defying emergency health restrictions aimed at dealing with the COVID-19 pandemic in Ontario.

The OPP and other law-enforcement agencies now have three new charges for dealing with individuals, businesses, or other groups who defy the provincial health emergency restrictions in place to reduce the threat of COVID-19 spreading in Ontario.

Un troisième cas positif de COVID-19 vient d’être déclaré dans la région, un cas  qui soulève la question d’une éventuelle contamination communautaire

Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario a déclaré cette soirée un troisième cas positif de COVID-19 dans la région. C’est le Dr Paul Roumeliotis médecin hygiéniste du BSEO qui vient de confirmer qu’il s’agit d’une personne dans la trentaine qui vit dans Prescott-Russell, elle n’a aucun antécédent de voyage.

COVID-19

Le Bureau de santé de l'Est de l'Ontario (BSEO) a ordonné la fermeture immédiate de certains types d'établissements.

Dans un communiqué émis plus tôt ce soir, le BSEO a dit avoir réagi ainsi en raison du nombre croissant de cas de COVID-19 déclaré en Ontario.

READ AN ENGLISH VERSION OF THIS ARTICLE
The EOHU orders closures of several type of establishments