Le 1er octobre dernier, les membres du conseil de La Nation avaient convié plusieurs municipalités à prendre part à cette séance d’information à laquelle plus de 80 personnes ont assisté. C’est que l’on voulait donner de l’information afin de contrer le plus possible les attaques informatiques.
Le 1er octobre dernier, les membres du conseil de La Nation avaient convié plusieurs municipalités à prendre part à cette séance d’information à laquelle plus de 80 personnes ont assisté. C’est que l’on voulait donner de l’information afin de contrer le plus possible les attaques informatiques.

La Nation veut se protéger contre des cyberattaques

Annie Lafortune
EAP
Depuis que la municipalité de La Nation a été victime d’une cyberattaque en juillet dernier, on prend au sérieux ce genre d’évènement. Voilà pourquoi le conseil a organisé une rencontre pour parler de ce sujet.

Le 1er octobre dernier, les membres du conseil de La Nation avaient convié plusieurs municipalités à prendre part à cette séance d’information à laquelle plus de 80 personnes ont assisté. C’est que l’on voulait donner de l’information afin de contrer le plus possible les attaques informatiques.

Lors de cette séance d’information, des policiers de la PPO et de la Gendarmerie royale du Canada étaient présents pour parler protection des systèmes informatiques. Hugo Desrochers, un résident de La Nation qui travaille pour Sécurité publique Canada, est également venu donner des conseils aux gens présents dans la salle.

 « C’était très informatif, a déclaré le maire François St-Amour. Plusieurs représentants de municipalités dans Prescott-Russell étaient présents. On nous a bien fait comprendre qu’il ne faut pas ouvrir tous les courriels, surtout ceux dont l’adresse courriel parait étrange, a-t-il poursuivi. Ne pas non plus ouvrir des pièces jointes de personnes suspectes. »