Les organisateurs de la campagne annuelle d’habits de neige espèrent qu’aucun enfant n’aura froid cet hiver. « Notre but, en organisant la campagne, est d’aider les familles dans le besoin, expliquait Gilles Fournier directeur général de Groupe Action, l’organisme qui parraine le projet. Le projet comme tel existe à Rockland depuis 14 ans. La communauté s’attend à ce service-là et répond très bien à nos besoins. Les gens sont très engagés et je leur lève mon chapeau. » En photo, on reconnait l’éducatrice Kettelène William, Nathalie Wolfe de la Maison de la famille et M. Fournier. —photo Francis Racine
Les organisateurs de la campagne annuelle d’habits de neige espèrent qu’aucun enfant n’aura froid cet hiver. « Notre but, en organisant la campagne, est d’aider les familles dans le besoin, expliquait Gilles Fournier directeur général de Groupe Action, l’organisme qui parraine le projet. Le projet comme tel existe à Rockland depuis 14 ans. La communauté s’attend à ce service-là et répond très bien à nos besoins. Les gens sont très engagés et je leur lève mon chapeau. » En photo, on reconnait l’éducatrice Kettelène William, Nathalie Wolfe de la Maison de la famille et M. Fournier. —photo Francis Racine

La campagne d’habits de neige prend son envol

Aucun enfant ne devrait avoir froid cet hiver. C’est ce que pensent les organisateurs de la campagne annuelle d’habits de neige.

« Notre but, en organisant la campagne, est d’aider les familles dans le besoin, a expliqué Gilles Fournier, directeur général de Groupe Action, l’organisme qui parraine le projet. Le projet comme tel existe à Rockland depuis 14 ans. La communauté s’attend à ce service-là et répond très bien à nos besoins. Les gens sont très engagés et je leur lève mon chapeau. »

Le projet vise à fournir des habits de neige aux enfants de familles vivant avec un faible revenu. « Pour être qualifiées, les familles doivent fournir une preuve de résidence, pour vraiment s’assurer qu’ils habitent dans Clarence-Rockland, a déclaré Nathalie Wolfe, de la Maison de la famille. Nous demandons aussi la carte santé ainsi qu’une preuve de revenu. Ça peut être un T4 de l’an passé ou un relevé de prestation. »

L’an dernier, la campagne a remis 320 habits aux familles de Prescott-Russell, par l’entremise des trois Maisons de la famille de la région : Hawkesbury, Rockland et Embrun. « Les gens embarquent et ils savent que c’est pour une bonne cause, pour que les jeunes puissent s’amuser dans un certain confort », a expliqué M. Fournier.

Cette année, la campagne viendra en aide à de nombreux enfants. « Avant, on desservait les enfants de zéro à six ans, soulignait M. Fournier. Maintenant, on dessert les zéros à 12 ans. D’autres organismes les desservaient, mais ils trouvaient ça difficile. Ce n’est pas facile, il y a beaucoup de travail. Ils nous ont donc approchés pour voir si on pourrait les aider. »

Les membres de la communauté sont invités à prendre part à un déjeuner qui aura lieu le 18 octobre prochain, au restaurant Broadway’s, à Rockland. « Nous on est là, on sert le café et on jase avec le public, disait M. Fournier. Le restaurant prend les commandes et nous on les aide en nettoyant. »

Le public est ensuite invité à faire un don, après leur déjeuner. À la fin de la journée, le restaurant remettra un certain pourcentage des recettes accumulées lors de la campagne. « Le propriétaire du restaurant décide d’un pourcentage, expliquait le directeur général. C’est libre à lui de décider ce qu’il veut donner. Il est quand même assez gentil de nous laisser sa place. »

Même si la campagne requiert beaucoup de temps supplémentaire et de travail acharné, Mme Wolfe souligne que ça en vaut bien la peine. « C’est une charge de travail supplémentaire pour nous, mais lorsque tu vois l’enfant partir avec son habit de neige et qu’il est tout content, tu oublies le reste, disait-elle avec émotion. J’ai une petite famille qui me suit depuis cinq ans et chaque année, ils achètent une carte, ils font des dessins à l’intérieur et viennent me la porter. Tu te dis, ils ont pris le temps de dessiner pour moi. C’est là que tu sais que tout l’ouvrage, ça vaut la peine. »

Le formulaire de demande est disponible à la Maison de la famille et en visitant le site web www.groupeaction.ca. La demande doit être reçue avant le 18 octobre prochain.

Gouvernement fédéral

Le gouvernement fédéral prévoit un déficit historique de 343,2 milliards de dollars pour l’exercice financier 2020-2021. Il s’agit du déficit budgétaire le plus important, relativement au PIB, depuis la Seconde Guerre mondiale.
Russell Township

Russell Township council doesn’t want the municipality’s name and reputation linked to that of a slaveowner during the early history of Canada.
Casselman

Le 19 juin 2020 à 2h49, le service d'incendie de la Nation (station 100 et station 200) a été appelé à répondre à l'incendie d'un camion-citerne qui contenait des déchets organiques sur l’autoroute 417 en direction Est au marqueur 41.
Débat en français du PCC

Il est souvent difficile de déterminer qui a gagné lors des débats entre candidats d’un parti ou aux élections. Dans le cas du débat en français des candidats à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC) qui a eu lieu le soir du 17 juin, le gagnant n’était surement pas le français.

Les échos du mouvement Black Lives Matter se font retentir dans la région de Russell. En parallèle à la manifestation pacifique organisée récemment, des pressions sont faites pour remplacer le nom de la municipalité et de l’héritage esclavagiste qu’il traine avec lui.