Les roches peintes, une initiative d’une mère de famille d’Embrun, portent des messages de joie et d’espoir.
Les roches peintes, une initiative d’une mère de famille d’Embrun, portent des messages de joie et d’espoir.

Des pierres peintes, synonymes d’espoir

Une soixantaine de pierres peintes à la main sont devenues le symbole d’espoir de toute une communauté face à la COVID-19.

Emma Michelle, une mère de famille d’Embrun n’en croit pas ses yeux. Depuis une semaine, elle a assisté à la naissance d’une initiative qui fait beaucoup de bien aux citoyens d’Embrun.

Tout a commencé par une activité ordinaire entre Emma et sa fille de deux ans: peindre des roches pour faire passer le temps, surtout dans un contexte de confinement. Mais à sa grande surprise, cette activité a obtenu beaucoup de succès et depuis, la maison d’Emma est devenue le lieu de pèlerinage des personnes qui veulent diffuser un message de joie à la communauté.

 «En ces temps de pandémie, je passe beaucoup de temps à la maison, depuis qu’on a peint les roches, on a reçu beaucoup de commentaires de la part des voisins et même des passants, comme quoi c’était beau», a expliqué Mme Michelle.

 Face à l’engouement des citoyens, l’avocate d’Embrun a décidé de placer une pancarte à proximité de sa maison pour inviter les personnes à apporter leurs roches peintes. «Je pensais au début de créer une activité pour les enfants des voisins du quartier», a lancé Mme Michelle.

Du jour au lendemain, les roches se sont multipliées à proximité de la résidence de la mère de famille. Des roches peintes, mais portant aussi des messages. «J’ai constaté que le nombre de roches augmente de jour en jour. La plupart portent des messages comme ‘COVID-19’, ou ‘Ça va bien aller’. C’est surprenant», a reconnu Mme Michelle.

Aujourd’hui, plus de 60 roches bordent le sentier à proximité de la maison de la mère de famille. Une belle réussite pour cette initiative née du fruit du hasard.

Emma Michelle a expliqué cette interaction avec la communauté, par la situation actuelle qui engendre stress et anxiété, une initiative qui diffuse la joie et des ondes positives est surement la bienvenue.

«Malgré l’incertitude, il y a de la beauté et de la joie partout. Il faut juste les trouver», a conclu Emma Michelle.


Limoges

The gates to the Calypso water park in Limoges are shut and locked right now but the company that owns the aquatic theme park has a plan to let Calypso open for the summer season if the provincial government approves.
COVID-19

Les services religieux «au volant» pourraient s’avérer une solution de rechange pour les églises locales pendant la pandémie à l'approche du temps chaud de l'été.
COVID-19

Entre le 15 janvier et le 19 mai, l’Ontario a enregistré 22 384 cas de COVID-19, dont 1919 décès. Comment les entrepreneurs en pompes funèbres ou les thanatologues tirent-ils leur épingle du jeu en ces temps de pandémie? Des experts de l’Est, du Sud et du Nord de la province témoignent.
Région de Casselman

Un vent violent qui soufflait au-dessus d’un champ de maïs en feu a donné de la difficulté aux pompiers de la Municipalité de La Nation.
Prescott-Russell

The three chambers of commerce for the Prescott-Russell region launched a new virtual conference project to help keep their members informed of important business news items during the COVID-19 pandemic.
COVID-19

The regional health office says people can drive up for their takeout coffee order but then they should drive away with it, instead of standing around in the parking lot with other people, drinking coffee and chatting.