Casselman : étude sur la méthode du traitement des eaux

Dès cet automne, la Municipalité de Casselman et l’Agence ontarienne des eaux (AOE) lanceront une étude dans le but d’évaluer des options au niveau du traitement de l’eau.

C’est ce que dévoile un communiqué de presse publié par la Municipalité et par l’AOE qui travaillent conjointement à trouver une solution permanente à la concentration élevée de manganèse.

Lorsque l’étude sera terminée, des essais pilotes de la technologie choisie débuteront au cours de l’été 2020.

 

Selon le communiqué, pour que la technologie choisie produise les résultats recherchés, il est important d’entreprendre les essais pilotes durant les mois d’été, au moment où les concentrations de manganèse sont généralement élevées dans la rivière Nation.

Cet été, un niveau d’eau plus bas de la rivière, en plus de l’utilisation de différents produits chimiques, ont eu pour effet une concentration de manganèse supérieure aux années précédentes. L’eau potable décolorée a persisté pendant une période prolongée à Casselman, a-t-on expliqué dans le communiqué de presse.

Enfin, l’AOE et la municipalité de Casselman s’engagent à faire des mises à jour sur le sujet tout au long de l’étude et des essais pilotes.