Danièle Sauvageau a dirigé la première équipe de hockey féminin à remporter une médaille d’or aux Jeux Olympiques. C’était à Salt Like City, en 2002. Elle agira à titre de conférencière lors d’un évènement parrainé par le Club Richelieu de Casselman le 6 novembre
Danièle Sauvageau a dirigé la première équipe de hockey féminin à remporter une médaille d’or aux Jeux Olympiques. C’était à Salt Like City, en 2002. Elle agira à titre de conférencière lors d’un évènement parrainé par le Club Richelieu de Casselman le 6 novembre

23e tournoi de hockey franco-ontarien féminin

Annie Lafortune
EAP
C’est en novembre, à Casselman, qu'aura lieu le 23e tournoi de hockey franco-ontarien féminin

Du 5 au 7 novembre, plus d’une vingtaine d’équipes, provenant des quatre coins de l’Ontario, s’affronteront afin de brandir le trophée. 

« Les joueuses de la 7e à la 12e année vont disputer des joutes de hockey ici, au Complexe JR Brisson, mais aussi à Saint-Isidore et Maxville, a expliqué le principal organisateur Patrick Lafontaine. Et, bien entendu, les Dynamos de l’École secondaire catholique de Casselman représenteront Casselman. »

Le 6 novembre, il y aura une soirée culturelle, parrainée par le Club Richelieu de Casselman qui a versé à l’organisation un montant de 5000 $. Danièle Sauvageau, qui a dirigé la première équipe de hockey féminin à remporter une médaille d’or aux Jeux Olympiques, agira à titre de conférencière. Au cours de cette même soirée, le groupe franco-ontarien Improtéine fera bouger l’auditoire avec ses chansons loufoques, qui font un tabac tant en Ontario qu’au Québec.

Chaque année, les tournois ont lieu dans différentes villes de l’Ontario. Casselman accueille non seulement le tournoi, mais le plus grand nombre d’équipes depuis les cinq dernières années.