Stephen Matthews tentera de relever les nombreux défis à Saint-André d’Argenteuil en commençant par les problèmes d’approvisionnement en eau potable.
Stephen Matthews tentera de relever les nombreux défis à Saint-André d’Argenteuil en commençant par les problèmes d’approvisionnement en eau potable.

Vent de changements

Mylène Deschamps
EAP
À l’image du coup de vent dans la ville centre, les élections municipales auront changé la face de la MRC d’Argenteuil dans plusieurs municipalités qui ceinturent la ville de Lachute, qui ont aussi opté pour le changement.

C’est la jeunesse et le dynamisme de Kévin Maurice qui ont séduit les électeurs portant un maire de 28 ans à la tête de Brownsburg-Chatham avec 288 voix d’avance sur son opposant Gilles Galarneau.  

Le conseil sera composé au district 1 de Pierre Baril (75,71%), au district 2, du conseiller André Junior Florestal qui conserve son siège (69,21%), de Louis Quévillon qui fait un retour au district 3 (51,78%) et Stephen Rowland, qui a été réélu pour un 2e mandat avec 66,76% des voix. Deux nouvelles femmes complèteront le conseil. Martine Renaud a obtenu le plus fort taux de confiance avec 79,62% et Marilou Laurin, qui avec 57,9% vient confirmer la place de la jeunesse en politique municipale. 

Saint-André d’Argenteuil

Les luttes ont été serrées et se complètent par un nouveau portrait à la municipalité de Saint-André d’Argenteuil alors que les citoyens ont élu l’ancien conseiller Stephen Matthews.  Il obtient les guides de la municipalité avec seulement 20 voix d’écart sur le maire sortant Marc-Olivier Labelle. «C’est la démocratie qui a parlé», a commenté Stephen Matthews, qui avait lui aussi quitté avec quelques votes d’écart lors des dernières élections. M. Matthews a tenu à féliciter le maire sortant et souhaite qu’il poursuive une carrière politique. Il souhaite lui aussi travailler en équipe.  «Je vais discuter avec les nouveaux conseillers, dont certains que je ne connais pas, afin de connaître leurs intérêts et travaillez du mieux que l’on peut avec l’équipe en place», a-t-il ajouté. 

Les conseillers sortants, Marc Bertrand et Michel Larente, se sont aussi fait montrer la porte laissant la place à Audrey Paquette Poulin (76,79%) et Pierre Fournier (57,65%). Seul Michael Steimer conserve un siège en ayant été élu par acclamation.  Au district 3, Jacques Decoeur a battu Denis Pelland par seulement 23 voix.  Patrick Côté et Jessica Larivière, élus par acclamation, viendront injecter un sang nouveau dans cette petite municipalité aux prises avec des problèmes d’eau potable et ayant fait face à deux inondations majeures au cours des 5 dernières années. 

Wentworth-Nord (MRC des pays d’en haut)

Dans la municipalité de Wentworth-Nord, un vent contraire a aussi soufflé sur l’ancien conseil.  Le maire François Ghali a dû céder son siège à Danielle Desjardins.  Des 6 conseillers de district, seul Éric Johnston a été réélu. 

Harrington

Trois nouveaux visages composeront le nouveau conseil de Harrington qui sera dirigé par Pierre Richard, élu avec 49,62% des voix devant le mairesse sortante Gabrielle Parr.  Julie James et Daniel Sait-Onge ont battu les conseillers sortants.  Gerry Clark a conservé le siège 6 avec 62,45% des voix. 

Quiétude à Gore et Grenville 

Gore et Grenville (village) ont redonné les guides à leur maire sortant avec des appuis de taille. La confiance envers le maire sortant de Gore, Scott Pearce, est inébranlable alors qu’il a été réélu pour une 5e fois en obtenant non moins de 90,48% du suffrage. Tout comme à Lachute, il sera entouré de toute son équipe au conseil. Daniel Leduc a été élu avec 87,07% des voix et une tout aussi forte majorité a été offerte à Anik Korosec.  Les autres conseillers ont été élus par acclamation soit, Sabrina Khan, Alain Giroux, Shirley Roy et Anselmo Marandola.  

À Grenville, Pierre Thauvette a obtenu 80,83% des suffrages.  Le seul district en jeu a été remporté à 71,65% par André Woddbury. 

Wentworth et Grenville-sur-la-Rouge

Tous les candidats de Wentworth (canton) et de Grenville-sur-la-Rouge ont été élus sans opposition. 

 

C’est la jeunesse et le dynamisme de Kévin Maurice qui ont séduit les électeurs portant un maire de 28 ans à la tête de Brownsburg-Chatham avec 288 voix d’avance sur son opposant Gilles Galarneau.