Noël, c’est avant tout la fête des enfants, qui ont pu jaser de leurs désirs avec le père et la mère Noël descendus directement du pôle Nord pour l’occasion.
Noël, c’est avant tout la fête des enfants, qui ont pu jaser de leurs désirs avec le père et la mère Noël descendus directement du pôle Nord pour l’occasion.

Un marché festif et une communauté fière  

Mylène Deschamps
EAP
Accueillis par nul autre que le directeur général de la municipalité qui aidait au stationnement, les milliers de visiteurs d’ici et d’ailleurs du 1er Marché festif de Brownsburg-Chatham ont pu célébrer avec joie la venue d’un événement majeur dans un décor féérique samedi dernier à leur camping municipal.

Rien n’a été laissé au hasard par les employés de la Ville de Brownsburg-Chatham. Tout était organisé au quart de tour. Même la Sûreté du Québec a sorti ses grands chevaux noirs pour l’occasion. Une soixantaine d’exposants, réchauffés par des feux de camp ici et là, vendaient leurs produits à la lumière des guirlandes, dont plusieurs distilleries et producteurs sur un sentier féérique. La ferme Desrosiers de Mirabel, qui propose du bœuf Angus AAA, le nouveau maire de Saint-André d’Argenteuil et son miel, les artisans d’ici de Bol d’air pur et leurs produits de l’érable ainsi que plusieurs autres se réchauffaient au gré des histoires racontées et des nombreuses ventes réalisées dans cette période où les entreprises ont plus que jamais besoin du support de la communauté. 

«J’aimerais vraiment souligner le travail de l’équipe de loisir qui a réalisé ce projet en moins de 3 mois.  Une petite équipe qui fait de grandes réalisations pour la communauté, a souligné le nouveau maire de Brownsburg-Chatham, Kévin Maurice, qui après avoir récolté des denrées pour la guignolée avec deux bénévoles dévoués, Martin Charron et Denis Brosseau, a participé à l’événement avec sa famille. Depuis 2 ans, nous n’avons investi dans aucun événement. Nous voulions entamer les fêtes de façon spéciale. On a vu les sourires des enfants, des gens qui dansaient. Cette énergie-là faisait du bien à voir; les gens avaient le cœur à la fête.» 

Les petits n’étaient pas en reste déposant leurs souhaits dans une magnifique boite aux lettres illuminées, avant d’émettre leurs vœux à père et mère Noël, qui avaient revêtu leurs plus beaux atours. La branche culturelle proposait quant à elle un théâtre d’ombres.  

Le groupe «Les bas de laine», juché sur un autobus transformé en scène, a bravé le froid pour offrir une prestation endiablée. Le spectacle pyrotechnique réalisé par Pyro PM, un résident du coin, a sans aucun doute été le clou de l’événement.   

Bienvenue le sentiment d’appartenance à cette belle communauté qui prend sa place dans l’échiquier des villes où il fait bon vivre.  La tenue d’un 2e événement en 2022 a déjà été confirmée. 

La cavalerie de la Sûreté du Québec était aussi au rendez-vous donnant une touche d’antan à ce 1er marché festif samedi dernier.