Summer affiche un sourire ravi alors que Sylvain Paradis et Mélanie Ladouceur, avec les fonds de la Fondation Jérémie Paradis, ont acheté n kayak en vue des prochains Jeux du Québec.
Summer affiche un sourire ravi alors que Sylvain Paradis et Mélanie Ladouceur, avec les fonds de la Fondation Jérémie Paradis, ont acheté n kayak en vue des prochains Jeux du Québec.

Un kayak pour une athlète lachutoise

Mylène Deschamps
EAP
La Fondation Jérémie Paradis a offert un kayak à une jeune athlète lachutoise, Summer Mac Rae, ce qui lui permettra de s’entraîner à l’année et de poursuivre son rêve.

Cette kayakiste de 15 ans s’entraîne avec Vicking Kayak Club Montfort, sur le lac St-François-Xavier, depuis sa 6e année, année où son enseignant en éducation physique lui a parlé de ce sport de vitesse. En août, à Ottawa, MacRae a fait les temps et fait partie maintenant d’Équipe Québec lui donnant accès à un gym ainsi que des services de nutritionniste et de physiothérapeute gratuitement. MacRae s’est entraîné durant la saison estivale en raison de 5 matins semaine de 8 h à midi en plus de deux soirées de 17 h à 19h. Elle utilisait un kayak prêté par le club, moins performant. Cet été, elle a obtenu la chance de récupérer le kayak de la fille de son entraîneur, Courtney Stott, qui a participé notamment aux Olympiques de Tokyo.  Selon Karin Lovich, MacRae pourra améliorer encore plus ses performances avec de nouveau kayak obtenu pour 3500$ (un neuf oscille autour des 7000$). Sa mère, qui travaille en entretien paysager et fait guise de chauffeur privé est très reconnaissante envers le Club Lions et la Fondation pour ce coup de pouce dans cette aventure gratifiante, mais dispendieuse. 

Élève de la LRHS en 4e secondaire, elle poursuivra ses entraînements du printemps et de l’automne avec son club actuel.  Mais elle s’entraînera dans un club plus performant à Pointe-Claire durant l’été. Dépendamment des répercussions de la Covid, elle a espoir d'un camp d'entraînement en Floride en mars prochain.