Gilles Lupien lors de la coupe Dodge
Gilles Lupien lors de la coupe Dodge

Un dernier combat pour Lupien, l’ancien dur à cuire du Canadien  

Patrick Beauséjour
EAP
Gilles Lupien, l’ancien dur à cuire du Canadien né à Brownsburg en 1954, mène son dernier combat, cette fois-ci contre le cancer. 

La nouvelle est tombée comme un coup de pelle dans la face sous la plume du vétéran journaliste Réjean Tremblay dans sa chronique du Journal de Montréal du 25 avril dernier.   

L’ancien défenseur du Canadien et agent de joueurs originaire de Brownsburg souffre d’un cancer des intestins qui s’avère être incurable. Les métastases ont envahi la région, tel que mentionné par son spécialiste. Selon les derniers pronostics, il lui resterait cinq mois à vivre, tout au plus jusqu’en octobre prochain.   

La relève de son agence de joueur Sport Prospects Inc. est déjà assurée par le biais de son fils Érik Lupien.  

Tel que rapporté dans l’article de Tremblay, Lupien est serein avec la nouvelle et il compte bien profiter des derniers moments qu’il lui reste parmi les siens.   

Il aura joué trois saisons avec le tricolore, étant le protecteur officiel de l’idole d’un peuple, Guy Lafleur, et il a remporté deux coupes Stanley avec les Canadiens de Montréal.  

À noter que l’aréna de Brownsburg-Chatham porte son nom depuis 1985.