Quelles solutions quand on a fait faillite?

Après une faillite, vous êtes libérées de vos dettes (ou d'une partie d'entre elles), mais vous n'êtes pas au bout de vos peines. Vous devez recommencer à zéro la construction de votre portrait de consommatrice financière. Vous vous retrouvez dans une situation où la confiance dans vos capacités de remboursement de prêt est nulle

Lorsque vous avez fini de cheminer avec le syndic de faillite, le travail de remise en forme de vos finances est loin d'être fini, il peut même s'étaler sur plusieurs années. Toutefois, il est important de vous rappeler que votre cause n'est pas perdue, vous pouvez agir pour remédier à votre situation.

Rencontrer votre banquier

La cause d'une faillite n'est pas toujours liée à problème chronique. Elle peut venir d'une malchance ou d'un changement drastique dans votre vie comme une perte d'emploi ou une séparation. Exposer les raisons de votre faillite à votre banquier ne changera pas les faits ni les pertes financières subies par vos créanciers, mais cela pourrait influencer l'empathie de votre banquier. S'il comprend mieux la situation, il sera peut-être plus enclin à vous offrir une nouvelle occasion de faire vos preuves. Celle-ci sera probablement petite, mais il faut bien commencer quelque part.

Éviter toute imprévisibilité

Un emploi stable, un lieu de résidence et une fiabilité à toute épreuve quand vient le temps de payer vos factures courantes sont des atouts indéniables pour rebâtir la confiance dans vos capacités de paiements. Le moindre retard dans le paiement des factures courantes (loyer, électricité, téléphone, etc.), même de quelques jours, vous sera plus péjoratif qu'à une personne qui n'a pas de faillite à son actif.

Établir un budget

 Si vous avez fait faillite, vous devez impérativement apprendre à organiser votre budget et à le respecter. Il s'agit de la base des bonnes habitudes économiques. Il ne faut pas voir cet outil comme un carcan qui nous empêche de profiter au minimum de la vie. Pour être capable de s'en tenir à son budget, il est recommandé de prévoir un montant pour les imprévus et de se garder un 5% pour les loisirs.

Obtenir une carte de crédit 

Une carte de crédit est un moyen efficace de convaincre des débiteurs de votre fiabilité de remboursement à une condition : vous devez pouvoir rembourser votre solde à tous les mois. Après une faillite, vous aurez peut-être de la difficulté à obtenir une nouvelle carte de crédit surtout si vous espérez avoir une limite de crédit élevée. Rappelez-vous que l'important est de rebâtir votre cote de crédit et que chaque petit geste compte. Commencez par une petite prise de risque (250$ ou 500$), et surtout remboursez le tout. Dîtes-vous que c'est temporaire, vous finirez par réussir à obtenir plus de confiance des prêteurs.

Impliquer votre famille

La faillite provoque de grands changements sur votre mode de vie. Si ceux-ci se répercutent sur certains membres de votre famille comme votre conjoint ou vos enfants, il est important de leur expliquer la situation pour qu'eux aussi adaptent leurs attentes et leurs comportements.