Quand l’intérieur fleurit…
Quand l’intérieur fleurit…

Quand l’intérieur fleurit…

Mylène Deschamps
EAP
Quoi que l’on ait pu vivre durant cette dernière année, nous avons été gâtés en temps. Le temps, cette denrée si précieuse alors que de nos jours, la vie se faufile entre le travail à temps plein -surtout pour ces couples avec de jeunes enfants- l’ère numérique qui envahi les cerveaux et le bonheur préfabriqué qui demande sans cesse de multiplier les revenus supplémentaires.  Bien que l’on se retrouve dans une société de plus en plus individualiste, prendre véritablement soin de soi n’est pas tant priorisé.  Et si cette dernière année nous avait offert le temps de réfléchir et de recomposer l’hymne à la vie sur terre ?

Dans ce repli sur soi, nous avons pris conscience de la fragilité de notre grand monde et de l’incidence de l’économie mondiale.  Ces frontières fermées ont obligé chacun de nous à se découvrir à nouveau, comme individu, comme région, comme pays.  Je n’ai jamais vu tant de connaissances sillonner le Canada à la découverte de nos provinces de l’ouest.  Ski à Whistler, plage en Colombie-Britannique, escalader des sommets en Alberta ont été des projets enfin réalisés pour certains d’entre nous.  Pour d’autres, le plus grand voyage aura été celui qui aura permis de puiser l’énergie nécessaire afin de se rebâtir une santé, un business, une famille, malgré l’adversité. Plusieurs auront été aux confins de leur part d’ombres et de lumières afin d’en sortir vivant. 

Les vacances estivales sont à nos portes et nous devons composer, encore, avec quelques mesures sanitaires qui sécurisent ou exaspèrent, c’est selon.  Dans cette division, la bienveillance et l’amour doivent l’emporter.  Chacun de nous porte un bagage différent.  Mais plutôt que de souhaiter un retour à la vie normale, c’est d’une vie plus simple et plus près de notre âme et conscience que je nous souhaite. 

Prendre soin de soi n’égale pas le «je-me-moi»…  Prendre soin de soi, c’est trouver son équilibre et sa place dans le grand cycle de la vie.  En prenant soin de soi, on s’ouvre aussi à prendre soin de l’autre et à prendre conscience du grain de sable que nous sommes dans l’univers et de l’incidence que nous avons sur cette terre. 

Les entreprises touristiques, qui ont eu leur lot de coup dur, veulent vous faire vivre des moments inoubliables.  Cet été, ils n’auront jamais été autant occupés alors que le Québec en entier prend ses vacances ici. Que ce soit une descente en rafting sur la rivière rouge (pour les plus téméraires!), faire l’ascension d’une montagne dans les Laurentides pour admirer un point de vue (il y en a des tonnes!) ou encouragez les restaurateurs qui ont été si durement touchés, soyez courtois.  L’humanité a besoin de patience, de compréhension et de retrouver ses esprits. 

Puis, encouragez les producteurs du coin, achetez ou mieux même cueillez des petits fruits pour réaliser des confitures comme grand-mère et allez porter un pot à grand-mère, qui a aussi tant besoin de chaleur humaine…  Vaccinés ou non, c’est notre intérieur qui a besoin de fleurir afin de s’entraider, s’écouter et s’aimer. 

Bonnes vacances!  

P.S. Pour nous aussi! Nos bureaux seront fermés pour 2 semaines. 

Profitons de moments inoubliables en famille