Le Conseil municipal est fier d’entreprendre un projet-pilote de limite de vitesse à 40 km/h dans le secteur des rues Blériot, de l’Alizé, des Vents et du Grenoble.
Le Conseil municipal est fier d’entreprendre un projet-pilote de limite de vitesse à 40 km/h dans le secteur des rues Blériot, de l’Alizé, des Vents et du Grenoble.

Projet-pilote de limite de vitesse

Mylène Deschamps
EAP
Depuis le 29 août dernier et suite à de nombreuses inquiétudes soulevées par de citoyens, le Conseil municipal de la Ville de Lachute enclenche un projet-pilote de limite de vitesse à 40 km/h dans le secteur avoisinant les rues Blériot, de l’Alizé, des Vents et du Grenoble.  

On souhaite ainsi évaluer la pertinence et l’effet de la réduction de la vitesse dans les rues locales avec ce secteur caractérisé par ses nombreuses familles et son nouveau parc. «Le choix du quartier pour accueillir ce projet-pilote a été fait en fonction de la densité élevée de la population et de la présence de nombreuses familles dans le secteur, ce qui augmente significativement le risque d’accident avec blessés lorsqu’il y a de la vitesse au volant. La diversité du type d’habitation et le fait que le secteur soit bien circonscrit sont des éléments qui ont également influencé le choix de ce quartier en particulier. La sécurité de nos citoyens est au cœur de nos préoccupations. Les citoyens nous ont mentionné à plusieurs reprises leurs craintes par rapport à la vitesse dans les quartiers résidentiels et nous les avons entendus», a commenté le maire de la Ville de Lachute, Carl Péloquin.  Le projet-pilote s’échelonnera sur une durée de deux ans afin de permettre d’amasser suffisamment de données et ainsi analyser son impact dans ce secteur. 

Cette initiative s’inscrit directement dans le plan stratégique 2019-2025 en répondant à l’objectif Maintenir le sentiment de sécurité dans la communauté, action 46 Aménager la ville de façon à assurer un meilleur sentiment de sécurité aux citoyens. Les résultats du projet-pilote seront donc connus en 2022, suite à de nombreux moyens de validation dont, notamment un sondage auprès de la population afin de connaître l’impact qu’aura eu la réduction de la vitesse à 40 km/h dans le secteur.  

Avec des données probantes, il est possible que d’autres quartiers voient la vitesse être réduite également. 

Projet-pilote de limite de vitesse