Plusieurs travaux de réfection sont déjà en cours dans Argenteuil, dont celui devant l’HGH . Dans le cadre de la bonification du TECQ, 7,7 M$ sont attribués aux municipalités de la circonscription d'Argenteuil pour la réfection d'infrastructures municipales.
Plusieurs travaux de réfection sont déjà en cours dans Argenteuil, dont celui devant l’HGH . Dans le cadre de la bonification du TECQ, 7,7 M$ sont attribués aux municipalités de la circonscription d'Argenteuil pour la réfection d'infrastructures municipales.

Près de 7,7 M$ pour les infrastructures municipales d’Argenteuil

Josianne Binette
EAP
Dans le cadre de la bonification du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ 2019-2023), Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, conjointement avec Agnès Grondin, députée d’Argenteuil, ont annoncé le 7 juillet dernier qu’une enveloppe de 7 474 366$ permettra aux dix-sept (17) municipalités de la circonscription d’Argenteuil d’effectuer des travaux sur leurs infrastructures municipales.  

La députée d’Argenteuil, Agnès Grondin, accueille l’initiative avec optimisme: «C’est pour moi une grande fierté d’annoncer aux municipalités de la circonscription d’Argenteuil la part importante qui leur revient dans le cadre du Programme de la TECQ. Notre gouvernement se mobilise et déploie les grands moyens afin que soient mises en place des infrastructures municipales de qualité chez nous et dont la réalisation vient appuyer la vitalité économique de notre région.» L’objectif derrière cette bonification du programme provincial est de stimuler la relance économique en investissant dans les projets prioritaires, particulièrement ceux liés à l’eau potable, au traitement des eaux usées et à la voirie locale.  

En ce sens, la circonscription d’Argenteuil, qui se voit octroyer près d’un dixième de l’enveloppe prévue pour la région des Laurentides qui s’élève à 70 494 775$, pourra mettre de l’avant certains projets d’envergure. Une première bonification de 496 M$ du gouvernement du Québec, équivalente à celle du fédéral, avait été annoncée par la ministre Laforest il y a quelques jours: « En appuyant financièrement les municipalités dans leurs travaux d’infrastructures, notre gouvernement démontre qu’il est à l’écoute des régions et qu’il a la volonté de s’investir pour maintenir des services de qualité pour les citoyennes et les citoyens. C’est aussi une façon pour nous d’accélérer la relance économique dans chacune de nos belles régions. C’est majeur! Ce sont près de 500 M$ de plus que nous rendons disponibles pour la réalisation de projets porteurs qui auront des retombées positives, et j’en suis très fière!».  

Ces deux montants, ajoutés à l’enveloppe initiale de 3,4 milliards de dollars, portent le budget du Programme de la TECQ 2019-2023 à plus de 4,4 milliards de dollars. Le financement de la bonification du gouvernement du Québec au Programme de la TECQ s’inscrit dans le Plan québécois des infrastructures 2021-2031. Sous la responsabilité du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH), une enveloppe de plus de 7,5 milliards de dollars est ainsi prévue dans le secteur des infrastructures municipales pour la prochaine décennie.