À la suite d'un vote tenu en assemblée générale le 23 juin 2021, plus de cent syndiqués du IGA Grenville ont adopté à 90 % l'entente qui s'est faite entre le syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l'alimentation et du commerce, section locale 500 (TUAC 500) et la partie patronale. La nouvelle convention collective de sept ans, qui est entrée en vigueur le 13 juillet, prendra fin en juin 2028. L’entente comprend aussi une augmentation de salaire de 15% pour la durée du contrat de travail, la création de trois postes de salariés réguliers, l’ajout d’une 5e semaine de vacances après 17 ans d’ancienneté ainsi que le maintien du régime de soins dentaires des TUAC.
À la suite d'un vote tenu en assemblée générale le 23 juin 2021, plus de cent syndiqués du IGA Grenville ont adopté à 90 % l'entente qui s'est faite entre le syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l'alimentation et du commerce, section locale 500 (TUAC 500) et la partie patronale. La nouvelle convention collective de sept ans, qui est entrée en vigueur le 13 juillet, prendra fin en juin 2028. L’entente comprend aussi une augmentation de salaire de 15% pour la durée du contrat de travail, la création de trois postes de salariés réguliers, l’ajout d’une 5e semaine de vacances après 17 ans d’ancienneté ainsi que le maintien du régime de soins dentaires des TUAC.

Nouvelle convention collective au IGA Grenville

Rédaction
EAP
À la suite d'un vote tenu en assemblée générale le 23 juin 2021, plus de cent syndiqués du IGA Grenville ont adopté à 90 % l'entente qui s'est faite entre le syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l'alimentation et du commerce, section locale 500 (TUAC 500) et la partie patronale. La nouvelle convention collective de sept ans, qui est entrée en vigueur le 13 juillet, prendra fin en juin 2028. L’entente comprend aussi une augmentation de salaire de 15% pour la durée du contrat de travail, la création de trois postes de salariés réguliers, l’ajout d’une 5e semaine de vacances après 17 ans d’ancienneté ainsi que le maintien du régime de soins dentaires des TUAC.