Dans le cadre de leurs cours d’insertion sociale, les élèves du groupe Parent à l’école écoutent les conseils de Johanne Gaudette. spécialiste en littérature jeunesse.
Dans le cadre de leurs cours d’insertion sociale, les élèves du groupe Parent à l’école écoutent les conseils de Johanne Gaudette. spécialiste en littérature jeunesse.

Merci de changer le monde un parent à la fois

Mylène Deschamps
EAP
C’est une équipe de fourmis créatives qui travaillent à l’édifice Le Parallèle, le centre de formation générale pour adultes, qui a mis sur pied un projet bien particulier avec leur enseignante Marie-Josée Clermont et Johanne Gaudet, spécialiste en littérature jeunesse avec le Groupe Parent à l’école.

Les groupes de parents qui a décidé de reprendre leur avenir en main sont bien motivés à se rendre dans les écoles primaires de la région, en maternelle et en 1re année, dans un projet de lecture de contes pour les enfants. 

Tous les mercredis après-midi dans le cadre d’un cours d’insertion sociale, Mme Gaudet rencontre les élèves pour leur donner des idées de contes et des façons pour intéresser leurs futurs admirateurs dans ce projet visant à contrer le faible niveau de littératie chez les enfants. Parent raconte aspire à donner le gout de la lecture aux enfants.  Mme Gaudet n’hésite pas à recommander à ses élèves : allez à votre bibliothèque municipale et faites des demandes spéciales.  Elle leur propose aussi plusieurs de ses propres coups de coeur.  

Le groupe Parent-école est né voilà 3 ans afin de faciliter le retour à l’école aux personnes de la région en se basant sur 3 facteurs : la gratuité, la flexibilité et la simplicité.  Les intervenants tentent de faire tomber toutes les barrières afin d’aider les élèves, souvent des mères monoparentales, à accomplir leurs objectifs personnels.  Elle facilite la collaboration famille-école, implique plus concrètement les parents dans le parcours de leur enfant et améliore leur hygiène de vie. 

La MRC d’Argenteuil compte la plus forte proportion de familles monoparentales parmi les familles avec enfants de moins de 18 ans (32,6 %) pour l’ensemble des MRC de la région des Laurentides. De plus, elle se retrouve en seconde place des populations du Québec sans diplôme (23,8 %) et 32,8% des enfants du primaire de la région ne maitrisent pas les aptitudes et habiletés requises en fonction de leur âge de développement.  Le taux de diplomation des jeunes d’Argenteuil est inférieur de 11,9% comparativement aux Laurentides.  

Depuis janvier 2018, ce programme novateur a permis à près de 75 parents d’Argenteuil et de Saint-Jérôme de reprendre leurs études.  Les frais de scolarité, sac d’école, boite à gouter, manuels et fournitures scolaires sont offerts gratuitement par la commission scolaire de la Rivière-du-Nord. En collaboration avec la MRC d’Argenteuil, le transport peut aussi être assumé, permettant aux élèves qui n’ont pas de moyens de transport de se rendre à l’école. Avec ce programme, ce n'est pas seulement la vie des participants qui est changée, c'est toute la dynamique familiale.