Le Dr Brian Nadler, qui a été accusé du meurtre d'un patient de 89 ans à Hawkesbury, a vu sa licence médicale suspendue mercredi dernier.
Le Dr Brian Nadler, qui a été accusé du meurtre d'un patient de 89 ans à Hawkesbury, a vu sa licence médicale suspendue mercredi dernier.

Médecin accusé de meurtre à Hawkesbury

Rédaction
EAP
Le médecin accusé du meurtre d'un patient de 89 ans à Hawkesbury, Brian Nadler, a vu sa licence médicale suspendue mercredi dernier par l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario.

Le médecin québécois de 35 ans a été accusé de meurtre au premier degré à la suite du décès d'Albert Poidinger à l'Hôpital général de Hawkesbury et du district au palais de justice de L’Orignal.  L’ordre, qui règlemente l'exercice de la médecine en Ontario, a déclaré qu'il travaillait avec la police et qu'il avait suspendu le permis du Dr Nadler dès qu'ils ont pris connaissance des allégations.  

Poidinger, un résident de Pointe-Claire, au Québec, a été déclaré mort le 25 mars. Dans une déclaration publiée la semaine dernière, sa famille a décrit Poidinger comme un « mari dévoué depuis 65 ans, un père, un grand-père, un beau-père et au-delà.»  

Le Dr Nadler a été engagé à Hawkesbury en février 2020.  Il revenait de l’école de médecine de l’Université du Nevada, à Reno, aux États-Unis dans laquelle il avait travaillé en gériatrie. 

Nadler, qui vit à Dollard-Des-Ormeaux au Québec, a été placé en détention provisoire et est réapparu brièvement au tribunal hier. Il est défendu par Alan Brass et maintient son innocence.  L'accusation n'a pas été prouvée au tribunal. Son affaire reviendra devant le tribunal de L'Orignal le 20 avril.  

L’enquête est menée par l’Unité des crimes majeurs du détachement de Hawkesbury de la PPO, sous la direction de l’unité des enquêtes criminelles.  Plusieurs éléments de sa comparution ont été frappés d’un interdit de publication. 

L'hôpital général de Hawkesbury s’est vu rassurant envers la communauté et affirme que tous les patients sont en sécurité.  De plus, des services d'aide psychologiques ont été offerts aux membres du personnel.