Jessica Peters, artiste visuelle de Lachute, choisie parmi les 17 récipiendaires de bourses pour son projet Les fantômes d’Argenteuil.
Jessica Peters, artiste visuelle de Lachute, choisie parmi les 17 récipiendaires de bourses pour son projet Les fantômes d’Argenteuil.

Les fantômes d’Argenteuil mis en avant plan

Josianne Binette
EAP
Diplômée de l’UQAM en 2009, Jessica Peters est une artiste visuelle dont les œuvres représentent majoritairement des structures architecturales. Elle a récemment obtenu une bourse de 20 000$ du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) pour réaliser un projet qui mettra Argenteuil en avant-plan.

Le projet de Mme Peters est un parcours d'œuvres d’art à travers la ville, intitulé Les fantômes d’Argenteuil. En collaboration avec Robert Simard, historien, l’artiste sélectionnera dix lieux qui témoignent de l’histoire de la municipalité, qu’elle représentera sous forme de peintures ou de collages. Les tableaux originaux seront ensuite numérisés et imprimés sur du composite d’aluminium, puis installés en permanence devant le lieu qu’ils évoquent. En impliquant le passé, Jessica Peters soutient que le projet prend tout son sens: «On ne veut pas que le tableau soit une simple image copiée [...] on aura des tableaux qui voyagent à travers le temps». 

Allier histoire, art et technologie 

Chaque tableau sera accompagné d’un code-barres menant sur une plate-forme numérique contenant, entre autres, des vidéos informatives. Mme Peters présume d’ailleurs que cet ajout technologique a probablement aidé à ce que son projet soit retenu par le CALQ.  

La subvention obtenue par Mme Peters est d’un montant de 20 000$; soit 10 000$ du Conseil des arts et des lettres du Québec, et 10 000$ de la MRC d’Argenteuil. Pour couvrir les 5 000$ manquants, l’artiste devait se tourner vers des investisseurs locaux. Ainsi, la Ville de Lachute a accepté d’investir, notamment en finançant les supports pour les dix œuvres à être exposées. L’entrepreneur Maxime Hébert a lui aussi accepté de contribuer en assurant le volet technologique, à moindre coût. Son entreprise, Proxymité Productions, travaillera sur la conception de la plate-forme numérique et la mise en ligne des vidéos informatives et médiatiques. De son côté, Jessica Peters offre gratuitement son atelier, en plus d'accepter une baisse considérable de ses honoraires.  

La première étape du projet débute le 15 juin prochain. Jessica Peters et Robert Simard arrêteront leur choix sur les dix lieux qui composeront Les Fantômes d’Argenteuil. L’artiste entrera ensuite en production autour du 15 juillet. 

Le lancement officiel est prévu au printemps 2022, auquel moment un vernissage des œuvres originales aura cours pendant trois semaines à la Galerie de la Route des Arts, à Lachute. Une carte des lieux sera remise aux visiteurs sur place, à qui on présentera également la plate-forme numérique. À partir de l'application EAP de L’Argenteuil, il sera possible d’être informé de la date précise du lancement. 

Pour encourager l’art en région, le Conseil des arts et des lettres du Québec a accordé un total de 285 000$ en soutien financier pour dix-sept (17) projets artistiques et littéraires dans les Laurentides.