Julie Carrière, praticienne du yoga, dirige des adeptes de la méditation assise et d'autres exercices de yoga lors d'une soirée organisée le 10 septembre au parc de la Confédération, à Hawkesbury, par l'Association canadienne pour la santé mentale.
Julie Carrière, praticienne du yoga, dirige des adeptes de la méditation assise et d'autres exercices de yoga lors d'une soirée organisée le 10 septembre au parc de la Confédération, à Hawkesbury, par l'Association canadienne pour la santé mentale.

Le yoga aide le mental et l'esprit

Gregg Chamberlain
EAP
Mylène Deschamps
EAP
Une douzaine de personnes ont pratiqué le yoga en pleine nature au parc de la Confédération à Hawkesbury pour promouvoir la bonne santé mentale lors de la Journée mondiale de prévention du suicide qui avait pour thème «Créer l’espoir par l’action», vendredi dernier.  

«Le yoga est devenu un outil de bien-être pour moi», a déclaré Caroline Grenier, qui travaille comme animatrice au bureau de ressources Oasis, exploité par l'Association canadienne pour la santé mentale (ACSM). 

Angela Warren, gestionnaire de l'éducation du public pour l'ACSM-Champlain East, a fait remarquer qu'il existe des mesures simples que chacun peut suivre pour s'aider et aider les autres à faire face aux stress émotionnels ou psychologiques qui peuvent mener à une dépression grave et à des pensées suicidaires. «La clé, a-t-elle expliqué, est d'avoir de l'espoir et de ne pas avoir peur de demander de l'aide. Vous pouvez contribuer à donner de l'espoir à quelqu'un en lui montrant que vous vous souciez de lui. Vous pouvez également encourager la compréhension pour réduire la stigmatisation de la santé mentale, qui pourrait décourager les gens à demander de l'aide.» 

La praticienne de yoga Julie Carrières, qui vit à L'Orignal, a dirigé un groupe d'environ deux douzaines de personnes, en pratiquant la distanciation sociale de l'endroit où elles étaient assises, à travers une méditation et des poses de yoga. La soirée comprenait également la remise d'un certificat de reconnaissance Living Works à Dale Ferguson pour son travail à l'École secondaire catholique St. Francis Xavier de Hammond, où il a créé un environnement sûr pour les élèves et le personnel, afin qu'ils puissent traiter des questions de santé mentale. 

L'événement s'est terminé à 20h par une cérémonie à la chandelle, qui coïncidait avec des services à la chandelle similaires organisés dans tout le Canada, afin de montrer le soutien aux personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et aux personnes et groupes qui tentent de les aider. 

«Chaque année, c'est en moyenne plus de 1000 Québécois qui se suicident, rappelle Jérôme Gaudreault, directeur général de l'AQPS. Le suicide est un enjeu collectif et chacun peut, à sa mesure, poser un geste afin de contribuer à sa prévention. Une action aussi simple que de prendre des nouvelles d'un proche peut faire toute la différence dans la vie de quelqu'un qui vit des moments plus difficiles. C'est pourquoi, à l'occasion de la JMPS, nous invitons la population à prendre quelques minutes pour être là pour leur entourage, que ce soit en personne, ou à distance.» 

Cette journée est aussi une occasion privilégiée de rappeler que les ressources d'aide sont là, disponibles 24 heures sur 24, sept jours sur sept pour les personnes qui vivent de la détresse.  

Besoin d'aide?
Des intervenants sont disponibles partout au Québec, 24/7
Téléphone :  1 866 APPELLE (277-3553)
Texto : 1 855 957 5353
Clavardage, information et outils : suicide.ca 

 

Le yoga aide le mental et l'esprit.