Le duo composé du chanteur Simon Beaudry (Le vent du Nord) et du pianiste Philippe Prud’homme a résonné à l’Espace Saint-Gilles samedi dernier en alliant le folklore d’ici aux arrangements classiques.
Le duo composé du chanteur Simon Beaudry (Le vent du Nord) et du pianiste Philippe Prud’homme a résonné à l’Espace Saint-Gilles samedi dernier en alliant le folklore d’ici aux arrangements classiques.

Le traditionnel s’allie au classique

Mylène Deschamps
EAP
Le duo composé du chanteur Simon Beaudry (Le vent du Nord) et du pianiste Philippe Prud’homme a résonné à l’Espace Saint-Gilles samedi dernier en alliant le folklore d’ici aux arrangements classiques.

Le spectacle intitulé Chansons en noires et blanches proposait des titres de leur album sorti à l’automne 2020 et quelques magnifiques chansons d’auteurs de la chanson française, dont Les îles de l’enfance de Gilles Vigneault.  En formule intimiste, le virtuose pianiste a conquis le cœur du public, dont plusieurs arrangements reviennent au britannique Benjamin Britten.