Vicky Boisvert a mené les opérations à l’aréna Kevin Lowe-Pierre Pagé depuis le début de la campagne de vaccination.
Vicky Boisvert a mené les opérations à l’aréna Kevin Lowe-Pierre Pagé depuis le début de la campagne de vaccination.

Le Québec en zone verte: aucun cas dans Argenteuil

Josianne Binette
EAP
Les cas de Covid-19 rapportés continuent de se dénombrer à la baisse dans l’ensemble des MRC des Laurentides, et celle d’Argenteuil ne fait pas exception. Selon le site de l’INSPQ, aucun cas de Covid-19 n’est actuellement actif dans la région.  

Quant à la progression de la campagne de vaccination, 81% des Laurentiens ont à présent reçu au moins une première dose de vaccin, et 30% présentent désormais un calendrier vaccinal complété. Néanmoins, la MRC d’Argenteuil est la région des Laurentides où le nombre de citoyens ayant reçu au moins une première dose est au plus bas, avec 71,9%. Cette donnée n’inquiète cependant pas Myriam Sabourin, adjointe à la présidente-directrice générale et responsable des relations médias, relations publiques et à la communauté au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides. Elle rappelle que plusieurs semaines nous séparent de la fin août, fil d’arrivée établi par la Santé publique du Québec pour atteindre l’objectif de 75% de couverture vaccinale. Selon Mme Sabourin, cette donnée signifie cependant que des efforts supplémentaires seront nécessaires afin de rejoindre les groupes ciblés, pour atteindre l’objectif à temps.  

Même son de cloche du côté de la directrice responsable du dossier de la vaccination contre la Covid-19 du CISSS des Laurentides, Caroline Chantal, qui précise que des pistes de solutions sont envisagées en collaboration avec le Directeur général de la MRC : «Effectivement, la couverture vaccinale chez la clientèle d’Argenteuil est la plus basse. On travaille en étroite collaboration avec M. Marc Carrière [...], et on a également mis en place une brigade qui se promène dans différents quartiers et endroits stratégiques des régions [...] pour répondre aux questions en lien avec la vaccination».  

L’aréna Kevin-Lowe-Pierre-Pagé de Lachute, sous la direction de Vicky Boisvert, est l’un des 10 centres de vaccination des Laurentides, et fonctionne à bonne capacité avec souvent plus de 700 vaccins par jour. Par ailleurs, d’autres options sont offertes aux citoyens qui souhaitent recevoir leur première ou deuxième dose. Mme Chantal souligne que plusieurs pharmacies offrent le service, ainsi que le VacciBus, une initiative du CISSS des Laurentides en collaboration avec exo et le groupe de transport Taquet, qui sillonnera les différentes régions entre le 19 juin et le 15 août. Également, depuis le 29 juin, il est possible pour un citoyen de choisir son type de vaccin et de modifier le site de vaccination, pour la deuxième dose, directement sur le site de Clic Santé.  

Nombre record de cas comptabilisés… à la baisse 

Dans les Laurentides, 27 nouveaux cas ont été rapportés au cours de la semaine du 20 au 26 juin, une donnée qui réjouit le Docteur Éric Goyer, directeur de la Santé publique : «C’est probablement le plus faible nombre de cas hebdomadaires qu’on a enregistrés depuis le début de la deuxième vague certainement, mais aussi depuis le début de la première vague, donc depuis mars 2020». Bien que le variant Delta, découvert en Inde, préoccupe le docteur Goyer et son équipe, ce dernier souligne qu’à l’heure actuelle, un seul cas fortement suspect a été rapporté dans les Laurentides. La confirmation officielle du laboratoire de santé publique du Québec est attendue à ce propos. Le docteur Goyer précise qu’aucune éclosion majeure n’y est associée. Autre constat: moins de 5 patients sont actuellement hospitalisés à l’hôpital de Saint-Jérôme, le seul qui reçoit encore des gens atteints du SRAS-COV-2, et aucun n’est aux soins intensifs.   

La province s’assouplit  

La situation épidémiologique continue donc de s’améliorer au Québec. Le changement de palier en zone verte apporte avec lui plusieurs modifications aux règles en vigueur depuis de nombreux mois. Parmi les assouplissements, les bars et restaurants peuvent maintenant accueillir jusqu’à 10 personnes à une même table, ou encore, les résidents de trois adresses différentes. En terrasse, ce sont 20 personnes à une même table qui seront acceptées. Les rassemblements dans les domiciles sont également permis jusqu’à un maximum de 10 personnes à l’intérieur, ou de 20 personnes à l’extérieur. Dans les deux cas, la règle des trois résidences différentes doit être respectée. La Santé publique du Québec rappelle toutefois qu’advenant une situation où il serait impossible de respecter la distanciation sociale, le port du couvre-visage est recommandé pour les personnes qui ne sont pas adéquatement protégées, soient ayant reçu leurs deux doses de vaccin, ou ayant fait la maladie et reçu une dose.  

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/systeme-alertes-regionales-et-intervention-graduelle/palier-1-vigilance-zone-verte  https://www.santelaurentides.gouv.qc.ca/soins-et-services/vaccination/vaccination-contre-la-covid-19/#c21850