Félix Marcoux de la Boulangerie Le p’tit chef.
Félix Marcoux de la Boulangerie Le p’tit chef.

Le p’tit chef en finale du Défi OSEntreprendre

Patrick Hacikyan
EAP
Derrière les fours de la boulangerie du P’tit chef de Lachute depuis décembre 2019, Félix Marcoux a l’air d’un gamin. C’est un jeune boulanger-entrepreneur d’à peine 21 ans.

L’artisan du pain a complété son cours formel de boulangerie à l’École Hôtelière des Laurentides en 2017. Il a interrompu un stage en boulangerie à Trois-Rivières lorsque son enseignante du moment, Élise Géraldo, l’a invité à venir travailler dans son commerce de Lachute. La propriétaire de La Bombance, précédente entreprise à avoir occupé le local de la rue principale, lui a offert d’acheter ses équipements. M. Marcoux s’est lancé et fait maintenant partie du paysage du centre-ville de Lachute comme entrepreneur.  

La Boulangerie du p’tit chef fait preuve de dynamisme. Il a maintenant 4 employés à temps plein, en plus ses 70 heures de travail par semaine et de l'implication de sa mère France David, qui l'aident grandement dans la gestion des factures et des finances. «J'habite chez ma mère et je ne me verse encore pas de salaire! Mais ce n’est pas grave, on aime ça et c'est ce qui compte!», lance celui qui dit avoir déjà dormi 3 fois dans son commerce pour remplir son carnet de commandes.  

Il fournit certains commerces et restaurants de la région. «Je tiens un kiosque au marché aux puces de Lachute chaque semaine et nous allons aussi au marché de Saint-Colomban. Nos produits sont en demande», affirme M. Marcoux. Ses viennoiseries, ses tartes au chocolat et ses produits du terroir sont appréciés. 

Les débuts ont été un peu difficiles, mais la pandémie s’est déclarée, se remémore M Marcoux, qui a été l’un des commerces à profiter du confinement. Ça s’est traduit par un gros achalandage. Les clients arrivaient, ça n’arrêtait pas! On a été beaucoup aidés par cette situation.»  

C’est la MRC d’Argenteuil qui a épaulé le candidat dans l’élaboration de son plan d’affaires afin de participer au Défi OSEntreprendre. «Mélissa Rozon, de la MRC d’Argenteuil m’a beaucoup aidé à toutes les étapes de ma candidature», souligne le boulanger lachutois. La Boulangerie du p’tit chef a aussi reçu 5000$ de la Caisse Desjardins d'Argenteuil. La MRC d’Argenteuil a également contribué à la même hauteur en plus de lui donner accès à un service de mentorat. Johanne Panneton, entrepreneure, soutient le jeune homme moralement », comme il se plait à le dire.  

La présentation des candidats en lice se poursuivra la semaine prochaine avec la Brasserie Sir John et l’un de ses propriétaires, Maxime Hébert. La compétition Défi OSEntreprendre tiendra le gala officiel final le 9 juin 2021 dans un auditorium, si la situation sanitaire le permet.