La mairesse de Brownsburg-Chatham se retire de ses fonctions.
La mairesse de Brownsburg-Chatham se retire de ses fonctions.

La mairesse de Brownsburg-Chatham arrêtée par la SQ

Catherine Lefebvre
EAP
Catherine Trickey, mairesse de Brownsburg-Chatham, s’est retirée de ses fonctions, mercredi dernier, après avoir été arrêtée par la SQ, en lien avec des menaces envers un ex-conseiller municipal.  

Par voie de communiqué, la Ville de Brownsburg-Chatham a indiqué que la mairesse se retirait de ses fonctions, le temps qu’une enquête soit faite sur les allégations portées contre elle. Le conseiller Kevin Maurice prendra le relai à titre de maire suppléant.  

C’est le 25 mars dernier que la SQ a ouvert une enquête suite à des plaintes reçues de la part de deux citoyens. Réjean Dunn, ayant eu des démêlés avec la justice dans les dernières années, a indiqué au Journal de Montréal que la mairesse lui aurait demandé deux fois, en 2019 et 2020, de trouver quelqu’un qui pourrait «casser les deux jambes» de Martin Charron, ex-conseiller municipal de 2014 à 2017. Elle lui aurait aussi demandé de se rendre à un conseil municipal, en mai 2019, pour voir qui était Martin Charron. M. Dunn affirme que la mairesse en avait assez que M. Charron «se mêle toujours de ses affaires».  

En février dernier, Réjean Dunn a fait part à Martin Charron des menaces qui le guettaient. Il voulait s’assurer de sa sécurité. M. Charron avoue avoir été stupéfait lorsqu’il a appris que la mairesse souhaitait s’en prendre à lui. Il affirme qu’il a souvent critiqué cette dernière, surtout lors des conseils municipaux, mais qu’en politique, il est «essentiel de faire ressortir la vérité». Quant à Mme Trickey, elle nie avoir demandé à M. Dunn de faire du mal à M. Charron et que c’est plutôt lui qui lui a proposé de le faire à quelques reprises. Elle avoue aussi avoir eu des problèmes avec le conseiller aux assemblées du conseil. Outre ces allégations, Mme Trickey est aussi suspectée d’avoir manqué à l’éthique lors de l’octroi d’un contrat public. Les policiers lui ont remis une citation à comparaitre.  

 

Malgré les récents évènements plutôt négatifs, le conseiller municipal et nouveau maire suppléant, Kevin Maurice, souhaite se concentrer sur du positif. Il est très heureux de la confiance que lui accorde le conseil et tient à vivre pleinement la nouvelle aventure qui se présente à lui. En ce qui a trait aux élections municipales du 7 novembre prochain, le jeune homme de 27 ans dit avoir déjà décidé de se représenter en tant que conseiller pour poursuivre les projets déjà amorcés, mais qu’il est encore beaucoup trop tôt pour s’avancer sur son désir de se présenter à la mairie.  

Il souhaite voir comment son mandat en tant que maire suppléant se déroulera, comment les citoyens et le conseil réagiront face à sa vision. Il prendra une décision éclairée par la suite. Pour lui, ce sont les citoyens qui décideront qui ils voudront élire comme maire, le jour des élections. «Il est certain que les décisions prises dans les prochains mois seront en lien avec le fait que je suis père de deux jumeaux, un garçon et une fille, et j’espère de tout cœur que lorsqu’ils voudront fonder leur propre famille, qu’ils aient envie de le faire chez nous, à Brownsburg-Chatham!», avance-t-il. 

Il souhaite insuffler un vent de jeunesse et amener une vision positive à long terme. Rappelons-nous que M. Maurice a été l’un des plus jeunes conseillers élus dans toute la MRC en 2017.  

Le conseiller Kévin Maurice agira à titre de maire suppléant.