Tex Lecor et sa sœur Louise Kirouac étaient très proches l’un de l’autre.
Tex Lecor et sa sœur Louise Kirouac étaient très proches l’un de l’autre.

La croisée des peintres Kirouac-Lecor

Mylène Deschamps
EAP
Rosanne et Jean-Christian Kirouac ont été très touchés du geste de la ville de Lachute qui a adopté des rues aux noms de leur mère Louise Kirouac et leur oncle Tex Lecor dans le développement Marc-Aurèle Fortin du promoteur Marc Laurin, secteur Dunany, contribuant à honorer leur talent de peintre.

«Ils étaient soudés ensemble comme les doigts de la main.  C’est sûrement psychologique, mais j’ai l’impression qu’ils sont maintenant unis pour le restant de leur jour, d’exprimer Jean-Christian Kirouac, le fils de Louise, visiblement ému.  Voir leur nom juxtaposé sur un même poteau rend la chose plus belle pour nous. C'est avec beaucoup de fierté et d'émotion que nous vous disons merci pour ce geste.» 

Unis par leurs pinceaux et leur amour mutuel, Louise et Tex, reconnus à travers le Canada par l’Institut d’art figuratif, ont fait découvrir les beaux coins du Québec, particulièrement le secteur de Charlevoix qu’ils aimaient par-dessus tout. Ils ont peint des paysages sauvages et des scènes de rue de nos campagnes représentant l'immensité des richesses de notre patrimoine québécois. «Ma mère a bûché fort pour être reconnu et son frère l’a toujours pris sous son aile», se remémore M. Kirouac, toujours résident de Lachute. 

Rappelons que les trois enfants Lecor, Tex, Jean-Claude et Louise sont décédés à 13 mois d’intervalle entre le 9 septembre 2017 et le 27 octobre 2018.  Ils ont été enterrés dans leur village natal à Saint-Michel de Wentworth le 1er juin 2019. 

 

Dans le développe Marc-Aurèle Fortin, les noms de Louise Kirouac et Tex Lecor se chevauchent pour honorer leur talent.