L’Inuk juvénile sort champions de la saison régulière et des régionaux. Félicitations à Justin Lagacé, Alexis Desjardins, Mathys Robbins, Zachary Giroux, Cole Nadon, Matthis Séguin, Aidan Martineau, Olivier Rivet, Ludovick Pesant, Olivier Hébert, Alexis Côté, Luca Dubord, Joey St-Jean, Thierry Pesant, William Rochon, Félix Gravel, Félix Breton, Kevin Picard, Nathan Marineau, Thomas Brunet, Étoenne Jolicoeur, Raphaël Painchaud, Samuel Malette et Justin Leduc.  Les entraîneurs : Éric Bertrand, Jonathan Godin, Justin Joly, Xavier Rozon Desjardins, Patrick Côté et Raphaëlle St-Vincent.
L’Inuk juvénile sort champions de la saison régulière et des régionaux. Félicitations à Justin Lagacé, Alexis Desjardins, Mathys Robbins, Zachary Giroux, Cole Nadon, Matthis Séguin, Aidan Martineau, Olivier Rivet, Ludovick Pesant, Olivier Hébert, Alexis Côté, Luca Dubord, Joey St-Jean, Thierry Pesant, William Rochon, Félix Gravel, Félix Breton, Kevin Picard, Nathan Marineau, Thomas Brunet, Étoenne Jolicoeur, Raphaël Painchaud, Samuel Malette et Justin Leduc.  Les entraîneurs : Éric Bertrand, Jonathan Godin, Justin Joly, Xavier Rozon Desjardins, Patrick Côté et Raphaëlle St-Vincent.

Inuk: champions sur toute la ligne

Mylène Deschamps
EAP
Au terme d’une saison parfaite, l’Inuk juvénile de la polyvalente Lavigne n’a fait qu’une bouchée des Prédateurs de l’école secondaire du Harphang à Sainte-Anne-des-Plaines, en remportant 42-12 lors de la finale régionale du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), samedi dernier, sur leur terrain.

La marque étant déjà de 36-0 après la première demie, les joueurs semblaient moins festifs qu’à l’habitude en fin de match. «Les émotions ont eu le temps de s’estomper.  Sur le banc, ils ont eu le temps de se rendre compte que c’était leur dernier moment de football et on les sentait tristes de savoir que c’était la fin», explique l’entraîneur-chef Éric Bertrand, qui en était à sa 16e saison avec l’Inuk. 

L’Inuk a obtenu un laissez-passer pour la finale avec 5 victoires en autant de parties qui les ont portées aussi champions de la saison régulière. Malgré ces succès sur le terrain, l’entraîneur-chef souligne les efforts de chacun et le casse-tête perpétuel liés aux mesures sanitaires.  Des pratiques avec ou sans masque, des contraintes de spectateurs selon les villes hôtes, un manque de chauffeurs pour les autobus et l’annonce des vaccins obligatoires qui impliquent des changements de position le temps d’attendre les vaccinés tardifs n’en sont que quelques exemples.  De plus, le manque de main-d’œuvre faisait en sorte que plusieurs jeunes devaient travailler et ne pouvaient participer à certaines pratiques.  Les entraîneurs ont revu les horaires et ont transféré les pratiques au matin. «Ce fut une année d’ajustements constants avec des règles qui changeaient de semaine en semaine, explique M. Bertrand. Mais on sentait que les jeunes étaient encore plus reconnaissants. Ils savaient ce qu’on devait mettre en place pour leur permettre de jouer». Il faut dire que cette cohorte n’avait pas mis les pieds sur un terrain pour un match réel depuis leur 2e secondaire, l’année dernière ayant été cancellée ainsi que la saison d’hiver 2019 en raison de la pandémie.  La rigueur des entraineurs et la discipline des joueurs de la polyvalente Lavigne prouvent leur efficacité avec cette saison victorieuse. 

Les entraîneurs soulignent aussi l’aide précieuse de deux anciens Inuk, Justin Joly et Xavier Rozon Desjardins, alors qu’ils ont participé à l’ensemble des pratiques et des matchs en apportant leur vécu et leur expertise de leur expérience collégiale en football. 

L’équipe juvénile de l’Inuk de la polyvalente Lavigne a reçu leur médaille d’or du championnat régional par les entraîneurs et anciens joueurs devant une foule dense samedi dernier.
La célébration traditionnelle de la victoire.