L’église de Saint-Philippe, construite en 1888-1889, est un bâtiment reconnu pour sa beauté.  Albert Mesnard et Maurice Perrault ont été les architectes tandis que Athanase Lauzon en fut le constructeur.
L’église de Saint-Philippe, construite en 1888-1889, est un bâtiment reconnu pour sa beauté.  Albert Mesnard et Maurice Perrault ont été les architectes tandis que Athanase Lauzon en fut le constructeur.

Financement pour deux bâtiments à caractère religieux

Rédaction
EAP
Un financement de 86 085$ pour la restauration de bâtiments à caractère religieux dans Argenteuil a été annoncé par la députée d’Argenteuil, Agnès Grondin.  

Un montant de 51 085 $ servira à restaurer la fenestration de l’église Saint-Philippe à Brownsburg-Chatham.  L’église Christ Church à Saint-André d’Argenteuil, laquelle est classée en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, obtiendra 35 000$ qui seront réservés à la réalisation de travaux sur les fondations, la maçonnerie et la fenestration.  

«Les églises Saint-Philippe et Christ Church sont des lieux de culte d’une richesse patrimoniale reconnue. Ces bâtiments sont des morceaux importants de notre paysage bâti. Les communautés qui les animent s’adaptent aux airs du temps et font preuve de créativité pour conserver leur culture rassembleuse», souligne la députée d’Argenteuil, Agnès Grondin.  «Les sommes investies par le gouvernement du Québec pour la sauvegarde du patrimoine religieux génèrent des retombées économiques importantes dans l’économie québécoise. La réalisation des travaux engendre une forte mobilisation des communautés locales et elle contribue significativement au maintien d’un savoir-faire et d’une expertise professionnelle spécialisée dans le domaine du patrimoine.» 

Les sommes consenties aujourd’hui font partie de l’enveloppe totale de 15M$ du Programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux, annoncée récemment par la ministre de la Culture et des Communications pour l’année 2021-2022, Mme Nathalie Roy. Sur l’ensemble du territoire québécois, 73 projets seront réalisés grâce à ce montant.  

Rappelons que le programme permet de financer jusqu’à 80% des coûts des projets ayant préalablement fait l’objet d’un processus de sélection rigoureux du Conseil du patrimoine religieux du Québec. En finançant la restauration et la requalification de bâtiments à caractère religieux qui sont propres à l’identité québécoise, le gouvernement du Québec préserve un précieux héritage qui fait la fierté des citoyennes et citoyens et qui contribue à la beauté des villages.