Bien que les pièces pyrotechniques soient en vente libre dans les commerces de la région, la Ville de Lachute rappelle que toutes personnes vouant faire un événement doit détenir un permis et se prévaloire des services d’un pyrotechnicien.
Bien que les pièces pyrotechniques soient en vente libre dans les commerces de la région, la Ville de Lachute rappelle que toutes personnes vouant faire un événement doit détenir un permis et se prévaloire des services d’un pyrotechnicien.

Feu d’artifice en pleine nuit dans le ciel de Lachute

Patrick Beauséjour
EAP
Depuis environ 1 an, certains résidents du secteur près de Argenteuil et de l’usine Cascades se plaignent de se faire réveiller la nuit par le bruit de feux d’artifice.  

La Sureté du Québec avise qu’aucun constat d’infraction n’a été émis durant la dernière année : «quelques appels, mais non localisés. Pas de dossiers.», d’émettre Marc Tessier agent d’information, service des communications de la SQ. 

Les feux d’artifice ont été entendus un peu partout du boulevard Tessier au boulevard Bédard et même jusque dans Ayers ville. Le journal a reçu quelques témoignages à ce sujet de résidents exaspérés par la situation. «Les feux ont commencé à 2h30 du matin, ça m’a réveillé d’un coup», d’informer une personne qui désire conserver son anonymat.  Un employé de chez Cascade travaillant de nuit a aussi entrevu les feux d’artifice au dessus de la rivière du Nord vers 2h30 le matin. Selon le règlement municipal concernant l’usage de pièces pyrotechniques au point 11.01, le requérant doit retenir les services d’un pyrotechnicien et il est aussi obligatoire d’obtenir un permis du service de sécurité incendie.  Même si elles semblent inoffensives et faciles d’utilisation, les pièces pyrotechniques de type familial à usage du grand public posent un grand risque d’incendie lorsqu’elles sont utilisées de façon négligente. 

Puisque les artificiers en herbe font tonner le ciel de Lachute entre 2h30 et 4h du matin et que le couvre-feu est toujours de mise de 21h30 à 5h du matin, il est impossible qu’un permis de la ville ait été délivré. 

La page Facebook (Spotted Lachute) est remplie de commentaires concernant ce dossier.  En plus de contrevenir au Règlement de sécurité publique concernant les nuisances, les malfaiteurs s'exposent à des amendes de 500$ pour une première infraction, 750$ pour récidive et 1000$ pour toutes récidives addtionnelles du non-respect du Règlement sur la prévention des incendies. Toute plainte concernant des feux d'artifice qui contreviennent aux règlements mentionnés doit être déposée auprès de la Sûreté du Québec en téléphonant au 819-770-9111.