En haut, de gauche à droite: Élycia Farmer, policière à la Sureté du Québec Argenteuil, Jean-Sébastien Beauchamp, technicien en loisir à la MRC d’Argenteuil et Jorge Rebelo, superviseur de collectes mobiles à Héma-Québec. En bas, Daphné Lavigne-Aubin donne son sang pour la première fois sous les soins d’Andrée Corriveau, infirmière à Héma-Québec
En haut, de gauche à droite: Élycia Farmer, policière à la Sureté du Québec Argenteuil, Jean-Sébastien Beauchamp, technicien en loisir à la MRC d’Argenteuil et Jorge Rebelo, superviseur de collectes mobiles à Héma-Québec. En bas, Daphné Lavigne-Aubin donne son sang pour la première fois sous les soins d’Andrée Corriveau, infirmière à Héma-Québec

Collecte de sang fructueuse

Patrick Hacikyan
EAP
La polyvalente Lavigne a été l’hôte d’une collecte sanguine organisée par la Sureté du Québec et la MRC d’Argenteuil où 110 personnes ont donné leur sang.

La pandémie n’a pas empêché l’organisation d’une collecte de sang, le 6 avril dernier. L’évènement a été un succès, tout en respectant les consignes sanitaires en vigueur. Un total de 110 personnes ont donné leur sang dans la place d’accueil de la polyvalente de Lachute. Chaque personne a dû prendre rendez-vous avant de se présenter, afin qu’une circulation sécuritaire des donneurs soit effectuée. L’édition de cette année a donc pu procéder avec succès et de manière sécuritaire. 

«Le don de sang est un grand geste d’altruisme et revêt une importance cruciale dans notre société. Nous sommes fiers que les citoyens et citoyennes d’Argenteuil aient pris part à cet élan de solidarité et j’en profite pour remercier les nombreux donneurs et le personnel d’Héma-Québec», a déclaré Scott Pearce, préfet de la MRC d’Argenteuil et maire de Gore. 

La collecte de sang en question aura donc permis de recueillir un peu plus d’un dixième des besoins en sang du Québec entier pour 24 heures. En effet le besoin en sang dans les différentes régions du Québec représente approximativement 1000 dons sanguins. Ceci veut dire qu’un don de sang est acheminé à un patient dans le besoin, après avoir été testé et transformé par le personnel d’Héma-Québec à chaque 80 secondes.