Les amendes sont salées pour ceux qui dépassent les limites de vitesse et les policiers sont aux aguets.
Les amendes sont salées pour ceux qui dépassent les limites de vitesse et les policiers sont aux aguets.

Bilan routier estival 2021: la vitesse tue 

Josianne Binette
EAP
Soixante-huit collisions mortelles sont survenues sur le territoire de la Sûreté du Québec, région de l’Outaouais - Laurentides, au cours de la période estivale 2021. Le bilan routier estival 2021 fait ainsi état de plus de 46 000 arrestations liées à la vitesse excessive, le comportement surreprésenté dans les principales causes de collisions mortelles, ou avec blessé. 

Dans les derniers jours, la Sûreté du Québec a intercepté quelques personnes ayant dépassé, de loin, les limites de vitesse dans la MRC d’Argenteuil. D’abord, un homme de 30 ans de Mirabel a été intercepté et a reçu un constat d’infraction totalisant 1 728$ et 14 points d’inaptitude, pour son excès de vitesse et pour avoir conduit un véhicule alors qu’il fait l’objet de sanction. Le véhicule a été saisi pour une période de 30 jours. L’homme conduisait à une vitesse de 164km/h sur l’autoroute 50 est, au km 258, à Lachute. 

Puis, dans la nuit du 1er septembre, les policiers sont intervenus deux fois auprès de personnes ayant dépassé la limite de vitesse permise. Vers 2h, une résidente de 32 ans, de Lachute, a reçu une amende de 1 313$ et 14 points d’inaptitude pour avoir roulé sur la rue principale, où la limite est de 50km/h, à 115km/h. Son permis de conduire a été suspendu pour sept jours. 

À 5h30, un homme de 40 ans, de Terrebonne, s’est fait prendre à rouler à une vitesse de 160km/h sur l’autoroute 50 ouest, au km 235, à Grenville-sur-la-Rouge. Ceci l’a amené à recevoir une amende de 1 088$ et 10 points d’inaptitude. Son permis de conduire a été suspendu pour sept jours également.  

Au cours de la saison estivale, et plus particulièrement lors des congés des fêtes nationales, des vacances de la construction et du long congé de la fête du Travail, les patrouilleurs, nombreux sur le réseau afin d’assurer la sécurité des usagers de la route, sont intervenus auprès de plusieurs conducteurs en infraction. Outre l’excès de vitesse, les comportements visés par la surveillance accrue des policiers étaient la conduite imprudente, de même que la distraction au volant et la conduite avec facultés affaiblies.  

Ainsi, malgré l’intensification de la surveillance et des interventions sur le territoire, un total de 1 279 arrestations ont été effectuées, et ce seulement pour les cas de capacité de conduite affaiblie par l’alcool, les drogues ou une combinaison des deux.   

Prévenir plutôt que guérir  

Depuis plusieurs années, plusieurs campagnes et mesures de sensibilisation sont mises en œuvre sur différents médias afin de rejoindre tous types d’auditoires. La Sûreté du Québec, à l’instar d’autres corps policiers, déploie ces actions en collaboration avec de nombreux partenaires ayant tous à cœur de sauver des vies. Ces campagnes, combinées aux interventions des policiers sur la route, ont pour objectif une amélioration du bilan routier, année après année.  

La SQ invite notamment tous les usagers de la route à adopter des comportements responsables en tout lieu, et à tout moment, afin de réduire considérablement le nombre de collisions, de blessures et de décès.