Plusieurs accidents ayant causé la mort sont survenus sur l’autoroute 50 au cours des deux dernières années.
Plusieurs accidents ayant causé la mort sont survenus sur l’autoroute 50 au cours des deux dernières années.

Autre décès sur l’autoroute 50

Newsroom
EAP
Un automobiliste est décédé dans un face-à-face sur l’autoroute 50 le 28 décembre dernier à Grenville-sur-la-Rouge.

La voiture aurait percuté de plein fouet un camion-citerne où les deux voies opposées sont contigües. Le véhicule aurait dévié de sa voie pour se retrouver en direction opposée. Le conducteur âgé de 38 ans, originaire de Lachute, a été éjecté de son véhicule et son décès a été constaté sur les lieux.

Le conducteur du poids lourd a été transporté à l’hôpital pour «traiter des blessures qui ne mettraient pas sa vie en danger», selon la SQ. Le camion-citerne qui transportait du propane n’aurait pas eu de dommage provoquant une fuite de son contenu.

«La chaussée était enneigée au moment de l’impact, mais il est trop tôt pour conclure que c’était un facteur contributif à l’accident», a déclaré Marie-Michèle Moore, porte-parole de la SQ. Les conditions hivernales ont rendu la chaussée glissante, mais la thèse du geste volontaire n’était pas exclue dans l’enquête de la Sûreté du Québec pour connaitre la cause exacte du changement de voie soudain par le véhicule.

  En un peu plus de deux ans, sept personnes sont décédées sur l’autoroute 50, en Outaouais et dans les Laurentides. C’est dans les secteurs du chemin Lépine, de L’Ange-Gardien, du chemin Doherty, de Lochaber, de Montebello et de Grenville-sur-la-Rouge que les drames se sont produits.